×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique Internationale

Star Wars, le film le plus attendu de l'Histoire

Par L'Economiste | Edition N°:509 Le 18/05/1999 | Partager

· Les tickets se vendent au noir sur Internet

· 2,2 millions de spectateurs pour la première projection

· La barre des 100 millions de Dollars dépassée en quatre jours


Jamais un film, avant même sa sortie, n'aura eu une telle incidence sur l'économie d'un pays, de l'activité des multinationales au petit commerce sur le Web. Précédé depuis des mois par une gigantesque campagne de relations publiques, le nouvel épisode de "la Guerre des Etoiles", proclamé le film le plus attendu de l'Histoire, va finalement envahir demain la planète nord-américaine. A l'approche de la sortie du nouveau Star Wars, "The Phantom Menace", les patrons américains s'affolent à l'idée d'une vague d'absentéisme le jour de la sortie. Un cabinet de consultant en ressources humaines de Chicago estime que 2,2 millions de salariés sécheront leur journée de travail ou se feront porter malades pour aller voir le film ce jour là. Cette projection alarmiste, reprise par toute la presse américaine, entraînerait une perte de productivité de 293 millions de Dollars.
Les fanatiques de la trilogie mythique ont trompé leur attente de ce moment historique en se plongeant dans les innombrables sites Internet consacrés au film. Une semaine avant déjà ils ont pris d'assaut les guichets des salles de cinéma où ont été mis en vente les tickets de ce nouvel épisode.

Tourné en Tunisie


Tous les billets pour les premières séances se sont arrachés en quelques heures. En une journée, le prix des billets vendus sur le site Internet eBay Inc atteignait déjà 75 Dollars, dix fois le prix normal. Et les tarifs au marché noir devraient s'accroître à l'approche du moment fatidique où les rideaux vont se lever sur le premier film mis en scène par George Lucas depuis 1977.
Les premières réactions de la presse américaine ont été plutôt tièdes, mais la "Menace Fantôme" paraît à l'abri de toute critique. Selon un sondage récent de l'hebdomadaire Time, 33% des Américains de plus de 16 ans , soit près de 83 millions de personnes, envisagent d'aller voir ce film.
L'industrie du cinéma se demande quant à elle si "la Menace Fantôme", qui sort dans quelque 2.500 salles de cinémas, va devenir le premier film à franchir la barre des 100 millions de Dollars de recettes durant ses premiers jours de diffusion. Jusqu'à présent, le record est détenu par "Jurassic Park: The Lost Word", avec en 1997, plus de 90 millions de Dollars en quatre jours.
George Lucas, qui a financé son film (115 millions de Dollars de budget), fait mine de calmer les spéculations en arguant que "ce n'est qu'un film pour les enfants de 12 ans". Ce dernier épisode de Star Wars, tourné en Angleterre et en Tunisie durant l'été 1997, a en tout cas déjà établi un nouveau record avec un nombre d'effets spéciaux jamais vus dans l'histoire du 7ème art. Sur les quelque 2.200 plans du film, seulement 300 n'ont pas été modifiés par ordinateur, alors que, dans les superproductions des ces dernières années, la proportion est inverse.

Radia LAHLOU (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc