×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Souss/développement
Le Conseil régional veut rattraper son retard

Par L'Economiste | Edition N°:3507 Le 13/04/2011 | Partager
140 dossiers d’actions
Dont 50 prioritaires identifiés

La région de Souss-Massa-Draâ a un poids économique important, particulièrement dans les secteurs de l’agriculture, la pêche et le tourisme, qui représentent 1/3 du PIB national chacun

LE Conseil régional de Souss-Massa-Draâ a actualisé sa vision stratégique de développement économique et social dans son ensemble pour l’horizon 2015. Une approche participative des différents acteurs a été adoptée tout au long de l’élaboration de la stratégie. La région a, en effet, un poids économique important, particulièrement dans les secteurs de l’agriculture, la pêche et le tourisme, qui représentent 1/3 du PIB national chacun. Toutefois, et malgré des opportunités de développement importantes, du rattrapage reste à faire vu les retards constatés sur les indicateurs-clés de développement humain, en particulier dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la lutte contre la pauvreté.
Les indices d’accès aux infrastructures mitigés, reflètent la persistance de l’enclavement de la région, notamment dans l’arrière pays. D’un autre côté, le niveau d’investissement public dans la région est en amélioration mais il reste potentiellement insuffisant. En effet, le niveau de développement social est en deçà des ambitions naturelles de la région. L’offre de soins reste insuffisante, malgré de nombreux efforts récents. Beaucoup de gens sont ainsi réorientés vers les soins secondaires et tertiaires en raison d’une insuffisance en équipements et en médicaments au niveau des soins primaires.
Les hôpitaux locaux et provinciaux souffrent quant à eux d’une mauvaise réputation qui fait que certaines personnes, même indigentes, préfèrent voyager pour rejoindre les hôpitaux régionaux ou CHU.
En ce qui concerne le secteur éducatif, des défis majeurs restent à relever sur tous les niveaux: l’accès à l’école, la qualité de l’enseignement et l’adaptation aux besoins de formation. A cause de l’exode rurale, certains douars connaissent un dépeuplement massif, ce qui a un impact sur la qualité de l’enseignement et la carte scolaire. Ainsi, plus de 1.500 classes sont fermées par manque d’élèves
La stratégie de développement 2010-2015 est donc axée autour de 4 volets pour un développement durable.
D’abord, le positionnement de la région comme 2e pôle économique du pays, la consolidation et le renforcement des 3 moteurs de croissance, soit donc l’agriculture, la pêche et le tourisme. Ensuite, il s’agit de se rattraper sur les modèles sociaux en procédant à une mise à niveau prioritaire sur la santé et l’éducation avec un effort ciblé pour lutter contre la pauvreté. D’un autre côté, la région doit se positionner en tant que vitrine pour la préservation du patrimoine culturel et environnemental. Enfin, le quatrième axe concerne la lutte contre l’enclavement de la région et l’amélioration de sa compétitivité logistique.
Quelque 140 dossiers d’actions dont 50 prioritaires ont donc été identifiés. Une enveloppe globale de près de 35 milliards de DH d’investissements de l’Etat et des collectivités locales sur 10 ans a été allouée. Dans les secteurs productifs (agriculture, tourisme, pêche, artisanat, cinéma, services et commerce, BTP) ce sont 64 dossiers qui ont été retenus dont 25 prioritaires pour un montant global de 15,64 milliards de DH. Dans les secteurs sociaux et infrastructures (eau, électricité, transport, santé, éducation, lutte contre la pauvreté, politique culturelle et sportive), ce sont 75 dossiers qui ont été retenus dont 25 prioritaires. Le montant s’élève à 20,2 milliards de DH.
Des investissements sont déjà engagés pour 2010/2011. Ainsi, dans le secteur de la santé, un budget de 4 millions de DH a été consacré à l’acquisition d’ambulances et d’unités mobiles, une par province pour commencer, afin de permettre le déplacement des unités médicalisées chez les populations éloignées des zones montagneuses. Concernant le secteur de l’éducation, tous les intervenants se sont mobilisés pour conjuguer leurs efforts (académie, communes et Région). Quelques 4 millions de DH ont été investis dans le transport scolaire en milieu rural.
Concernant le sport, l’ambition est de le généraliser tout en développant le sport professionnel. La politique du ministère de la Jeunesse et des Sports étant la démocratisation du sport. 7 dossiers d’actions ont été retenus dans ce volet.
Concernant la question environnementale et du contrôle de la qualité de l’air, un Observatoire régional de l’environnement et développement durable de la Région SMD et un laboratoire mobile ont été mis en place. L’enveloppe allouée à ce projet réalisé avec les partenaires est de 7 millions de DH. Une grande importance a été donnée à la mise à niveau des centres et villes de la région. A commencer par la réhabilitation des murailles de Tiznit, Taroudant et des Kasbah de Ouarzazate et aussi des espaces publics. Les secteurs de la pêche, de l’artisanat, de la culture et du cinéma ont aussi bénéficié de projets importants entamés depuis 2010.


Ressources hydriques


POUR ce qui est de la politique de l’eau, la convention cadre a pour objectif de faire de la région le leader en matière de gestion des ressources hydriques avec près de 30.000 hectares irrigués en goutte à goutte à l’horizon 2012. Afin d’améliorer la production, 16 stations météos ont été créées. Actuellement, 220 agriculteurs bénéficient de SMS leur indiquant les besoins en eau. L’accès à ces informations météorologiques est aussi possible sur le site de l’Agroteck.


De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc