×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Souss: La région s’investit dans le développement durable

Par L'Economiste | Edition N°:3506 Le 12/04/2011 | Partager
Marché pour un laboratoire mobile pour mesurer la qualité de l’air
Coût de l’opération: 3,2 millions de DH

Outre les débats scientifiques, le salon Eco-Tech était aussi l’occasion d’exposer les produits dédiés à l’efficacité énergétique. Led, chauffe-eau solaires… les nouveautés en la matière étaient au rendez-vous

Faire du Souss-Massa-Draâ la zone verte du royaume, c’est l’ambition du conseil régional. Pour ce faire, la collectivité locale met en œuvre une véritable stratégie en la matière. C’est ce qui a été indiqué en fin de semaine dernière à Agadir lors du salon Eco-Tech expo dédié au développement durable et les énergies renouvelables. Une rencontre organisée par l’agence de communication Souss Graphics. Plan régional d’efficacité énergétique, programme de développement des énergies renouvelables, urbanisation verte et responsable, préservation et sauvegarde de l’environnement, la feuille de route du conseil régional en matière environnementale s’articule autour de grands axes et se concrétisera à travers plusieurs actions. Il s’agit, entre autres, au niveau du plan régional d’efficacité énergétique, d’encourager la généralisation des lampes basse consommation et de faire de la zone la première région au Maroc sans lampes à incandescence. Au programme aussi la généralisation des chauffe-eau solaires et l’encouragement de la filière sans oublier la transformation des chaudières à bois dans les hammams de la région. Sur ce dernier plan, le conseil régional a déjà investi plus de 1,7 million de DH pour la reconversion d’une vingtaine de hammams dans le Souss-Massa-Draâ et le soutien à la constitution de sociétés de conseils en efficacité énergétique à travers notamment des opérations de formation des jeunes. Au niveau du volet sauvegarde de l’environnement, rappelons que le conseil régional du Souss-Massa est partenaire avec le département de l’Environnement dans la mise en place, depuis l’an dernier, de l’observatoire régional en la matière. Aujourd’hui, la collectivité locale s’investit encore dans le suivi de la préservation de l’environnement à travers l’achat d’un laboratoire mobile pour mesurer la qualité de l’air. Le marché, d’un coût de 3,2 millions de DH, vient d’être lancé. La démarche s’inscrit dans le programme de suivi de la pollution olfactive. Pour rappel, ce chantier est une recommandation d’une étude initiée par la wilaya, sur les nuisances olfactives dans la station balnéaire. En raison de ses multiples potentialités et atouts naturels, la région abrite plusieurs activités économiques. Mais, désormais, les promoteurs et responsables institutionnels en charge de l’investissement ne pourront faire l’économie d’études d’impact avant de lancer de nouveaux projets s’ils veulent réussir le développement de la région.

De notre correspondante,
Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc