×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Sony Maroc dévoile sa nouvelle gamme

    Par L'Economiste | Edition N°:506 Le 13/05/1999 | Partager

    · Une exposition jusqu'au 16 mai à Casablanca
    · Les enfants du rêve numérique: Nouveau credo institutionnel
    · Un show-room dans les jours qui viennent


    C'est en présence de M. Genichiro Nagai, directeur général de Sony Gulf, qu'a été inaugurée le 12 mai l'exposition du Monde du Rêve Numérique Sony. Cette manifestation fait partie de la campagne de communication initiée par Sony Corporation à Tokyo. Objectif: communiquer le nouveau credo institutionnel: les enfants du rêve numérique.
    L'exposition ouverte au public hier mercredi 13 mai se tiendra jusqu'au 16 au Forum Riad Salam à Casablanca. Elle dévoile une nouvelle gamme de produits de haute technologie qui se décline en quatre concepts innovants: Au numérique personnel, le divertissement numérique à domicile, le bureau numérique et l'imagerie numérique. Ces produits seront introduits au Maroc progressivement. D'ailleurs, la filiale marocaine compte ouvrir un show-room dans les jours qui viennent.
    Il y a trois ans, Sony, dont la carte était détenue par Videotel, prenait directement en main la distribution de ses produits en installant une filiale sur place. Une décision motivée par deux facteurs, expliquent les responsables. D'abord, l'économie marocaine considérée en émergence affiche un potentiel de croissance important.
    La seconde raison réside dans la baisse conséquente des droits de douane qui s'est traduite par un élargissement de l'offre. Plusieurs autres électroniciens ont depuis dévoilé leurs ambitions.
    Aujourd'hui, les responsables de Sony Maroc estiment leur part du marché électronique (le brun) à 22%. Evidemment, aucune statistique n'accompagne ces estimations. Côté rentabilité, une seule indication. "Sony Maroc n'a plus besoin d'être soutenue par la direction régionale pour le Moyen-Orient et l'Afrique basée à Dubai", souligne M. Nagai. Nous n'en saurons pas plus. "Le chiffre d'affaires est consolidé au niveau du groupe", précise M. Yuchi Nakamura, directeur général de Sony Maroc.
    Si, lors de leur installation en propre au Maroc, la filiale visait uniquement à instaurer une relation de proximité et asseoir son image, aujourd'hui elle voit plus grand. "Depuis mars 1999, la filiale marocaine couvre la région du Maghreb, notamment la Tunisie", affirme M. Nagai. A moyen terme, l'objectif est de couvrir aussi une partie de l'Afrique de l'Ouest. "Mais attention, le marché marocain reste prioritaire", insiste le DG de Sony Maroc.
    Si Sony Maroc fut la première marque électronique à mettre en place un système de facilités de paiement pour ses clients, ses responsables n'en sont pas restés là. Ils ont renforcé leur réseau de distribution et assurent aux revendeurs une formation continue aussi bien sur le plan marketing que technique. En outre, la filiale dispose aujourd'hui de onze centres de service après-vente indépendants certes mais contrôlés chaque mois, l'objectif étant de d'uniformiser la qualité des services selon les normes fixées par le siège.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc