×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Sonasid : Un dividende exceptionnel de 155 DH

Par L'Economiste | Edition N°:2740 Le 24/03/2008 | Partager

. Un résultat net de 872 millions de DH. Plus de 500 millions de DH d’investissements à venirBoom immobilier, tendance haussière des prix… Autant de facteurs qui profitent toujours pleinement à l’activité de Sonasid. A tel point que le sidérurgiste national est débordé. «Nous avons augmenté la capacité de production de nos sites pour le marché national de 6%», précise le management de la filiale d’Arcelor-Mittal/SNI. Cela n’a pas empêché le groupe de franchir la barre d’un million de tonnes en volume des ventes. Son chiffre d’affaires a progressé de 12% à 6,3 milliards de DH. Le rond à béton accapare plus de 80% du volume (892.210 tonnes) avec une progression de 3% par rapport à 2006. Le fil machine croît dans des proportions plus importantes (15%) pour atteindre 113.014 tonnes. En revanche, les ventes de laminés marchand ont baissé de 100% à 9 tonnes seulement. Sonasid était obligé d’abandonner son activité export sous la pression de la demande locale. Ses ventes à l’étranger ont régressé de 99% à 240 tonnes. Conséquence directe: tous les indicateurs sont au beau fixe. Une production annuelle record de 422.393 tonnes dépassant la capacité nominale de 28%, une nette amélioration au niveau de la sécurité, des progrès significatifs ont été enregistrés au niveau des consommations d’énergie…Les performances confirment le bon comportement de l’activité commerciale. Le résultat d’exploitation a cru de 14% pour dépasser la barre d’un milliard de DH. Par ailleurs, le résultat financier a connu une détérioration de 60% passant de 31 à 12 millions de DH. Du coup, le résultat net ressort à 872 millions de DH, soit une performance de 22%. Le bouclage de certains grands projets (aciérie de Jorf Lasfar, CTI…) a contribué à la baisse des investissements qui ressortent à 158 millions contre 168 millions un an auparavant. Sonasid a fourni des efforts colossaux pour améliorer la qualité des cylindres, carbure et de la fonte au chrome. Un autre projet de mise à niveau de la station d’eau de refroidissement WTP et d’augmentation de la capacité du four avec chargement à froid a été à l’ordre du jour. Par ailleurs, Sonasid table sur un programme d’investissement de plus de 500 millions de DH couvrant, entre autres, un nouveau broyeur de ferrailles. La distribution des dividendes exceptionnels de 155 DH par action est le fruit d’une étude approfondie d’optimisation des capitaux propres prenant en compte tous les projets d’investissements qu’ils soient occasionnels ou courants. Avec ces performances commerciales, la filiale du groupe Arcelor-Mittal compte renforcer, dans chaque région, les partenariats avec distributeurs locaux afin de leur permettre de satisfaire un marché en pleine mutation. Le sidérurgiste compte également «sécuriser les sources d’approvisionnement en matières premières et en énergie». S.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc