×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sommet européen
Zapatero plaidera pour une politique d’immigration

Par L'Economiste | Edition N°:2386 Le 19/10/2006 | Partager

. Au menu également: innovation et énergieL’Espagne va tenter vendredi 20 octobre au sommet européen informel de Lahti (Finlande) de lever les résistances d’une partie des 25 sur l’urgence d’une politique d’immigration commune, au moins en ce qui concerne le contrôle des frontières sud de l’Union européenne (UE). Voulant faire de l’immigration une grande thématique européenne, José Luis Rodriguez Zapatero a convaincu la présidence finlandaise d’inscrire ce dossier  au menu de ce sommet informel centré sur l’innovation et l’énergie. Le chef du gouvernement socialiste espagnol introduira cette question lors du déjeuner des 25 chefs d’Etat et de gouvernement. Il s’efforcera de convaincre ses partenaires d’adopter au sommet européen de décembre des «mesures concrètes» pour renforcer le contrôle des frontières maritimes sud de l’UE, et «jeter les bases» d’une politique de «coopération globale» de gestion des flux migratoires avec les pays africains, a indiqué une source gouvernementale espagnole. Confrontée depuis janvier à un déferlement sans précédent de clandestins africains sur les côtes de l’archipel des Canaries (plus de 27.000 depuis janvier), l’Espagne est soutenue par les pays de la rive sud de l’UE. Elle pousse pour l’adoption en décembre de mesures discutées à Madrid le 29 septembre par les ministres de 8 pays du sud de l’UE, puis validées par les ministres de l’Intérieur de l’UE, le 5 octobre à Luxembourg. Madrid plaide pour le «renforcement urgent» des moyens financiers et humains de l’embryonnaire agence européenne de contrôle des frontières extérieures (Frontex), qui vient de prolonger de plusieurs semaines une mission de patrouille des côtes africaines situées face aux Canaries.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc