×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

Sommet 5+5
Comment la Tunisie s’est préparée
De notre correspondante à Tunis, Yousra MAHFOUD

Par L'Economiste | Edition N°:1656 Le 05/12/2003 | Partager

. Un important dispositif sécuritaire mis en place . La capitale en effervescence et les derniers préparatifs vont bon train La capitale tunisienne a mis les petits plats dans les grands pour accueillir ses hôtes à l’occasion du Sommet des 5+5 réunissant les chefs d’Etat et de gouvernement des 5 pays du Maghreb, membres de l’UMA (Tunisie, Maroc, Algérie, Libye et Mauritanie) et des 5 pays de l’Europe du Sud (France, Espagne, Portugal, Italie et Malte), prévu les 5 et 6 décembre. Les grandes artères de la ville, même dans la banlieue nord où devront loger les participants, ont été ornées des couleurs des pays des deux rives de la Méditerranée participant à cette importante rencontre. A l’entrée de la ville, du côté de l’aéroport, une grosse boule de fer portant les drapeaux des différents Etats, a été installée.Hier matin, jeudi 4 décembre, à j - 1 du coup d’envoi des travaux du Sommet, Tunis était en effervescence et les derniers préparatifs allaient bon train: propreté, éclairage, implantation de drapeaux…. Les autorités s’affairent et ne veulent omettre aucun détail pour hisser l’organisation à la hauteur de cet événement historique. . Occasion idéaleLe Palais des Congrès situé sur le boulevard Mohammed V, une des principales artères de la capitale, et qui accueille aujourd’hui les travaux du Sommet, a été préparé pour la circonstance. Le boulevard est presque mobilisé pour l’évènement. Plusieurs heures avant le démarrage, l’accès à cette grande artère était limité.Mais là où les autorités n’ont ménagé aucun effort, c’est bien au niveau de la sécurité avec la mise en place d’un important dispositif. Des agents en civil arpentent les principales rues. D’autres ont été postés tous les 50 mètres sur les routes reliant l’aéroport aux lieux de résidence. Au Palais des Congrès, le dispositif de sécurité a aussi pris d’importantes dimensions. Du côté de la population, le sommet et ses éventuelles répercussions accaparent toutes les discussions. Et les versions diffèrent. Pour certains, il s’agit d’un sommet entre pays du Maghreb arabe, pour d’autres, d’une rencontre Union européenne et pays du Maghreb. Mais ils sont tous convaincus que ce grand événement politique et historique, organisé à l’initiative de la Tunisie, constituera une occasion idéale pour aborder les différentes préoccupations régionales.Mercredi soir, les premiers invités commençaient à arriver. Il en est ainsi du président Jacques Chirac, accompagné d’une importante délégation, qui effectue une visite à l’invitation de Zine El Abidine Ben Ali.Le Sommet a été au coeur de l’entretien entre les deux chefs d’Etat. L’objectif ultime étant de concevoir une approche qui contribuera à l’établissement d’un partenariat solide et efficient entre les deux rives de la Méditerranée. Côté marocain, à l’heure où nous mettions sous presse, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la délégation officielle étaient attendus.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc