×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Europe

Solvabilité II
Les assureurs européens tirent la sonnette d’alarme

Par L'Economiste | Edition N°:3503 Le 07/04/2011 | Partager
Appel à la révision du texte avant l’été 2011
Début des tests le 1er janvier 2013

Michel Barnier devra revoir les tests de Solvabilité II avant leur mise en œuvre, le 1er janvier 2013

LES assureurs européens demandent des aménagements importants, le plus vite possible. La situation est alarmante. Les présidents des quatre structures européennes, les directeurs financiers (CFO Forum), les directeurs de risques (CRO Forum), Les CEO (Pan european insurance forum) ont adressé, fin mars, une lettre au commissaire européen Michel Barnier. Ce courrier attire l’attention du commissaire en charge du marché intérieur et des services sur l’urgence de réforme du secteur. « Les enjeux sont élevés et le temps vient à manquer. Echouer à mettre en œuvre correctement cette réforme aurait des conséquences désastreuses pour une industrie qui représente une part importante de l’économie européenne, pour les marchés financiers, la prévoyance vieillesse et les emplois» soulignent les signataires. Ils s’inquiètent de l’évolution du processus Solvabilité II et craignent que les options testées par le QIS 5 (test de solvabilité des organismes individuels), ainsi que les mesures d’exécution n’impactent dans leurs affaires à long terme. Cet impact aura des conséquences sur la disponibilité et l’abordabilité des produits d’assurance. En somme, cette instabilité financière va impacter directement sur les consommateurs. Les professionnels du secteur jugent «impérative», la création d’une approche économique fondée sur le risque. D’autre part, ils demandent un allégement de l’approche « trop prudente », adoptée dans plusieurs domaines de l’actuel texte de niveau 2. En parallèle, si le secteur des assurances connait une crise, il pourrait bien entrainer avec lui toute l’industrie européenne. Celle-ci ne serait, de surcroit, plus assurée. Les assureurs européens dénoncent en effet le manque de respect de l’approche économique tout en demandant des mesures transitoires plus appropriées. Ces réformes structurelles permettront d’éviter la désorganisation du marché, en particulier sur les provisions techniques. Les enjeux semblent don être non seulement élevés mais urgents. Dans la lignée de Bâle II, Solvabilité II est une réforme réglementaire européenne du secteur des assurances. Cette dernière a pour objectif de mieux adapter les fonds propres exigés des compagnies d’assurances et de réassurance avec les risques que celles-ci encourent dans leur activité. C’est dans cette optique que la Commission européenne a décidé de légiférer pour se prémunir des risques systémiques (défaillances en chaîne des acteurs tels que les banques et les assureurs). Bien que cette initiative ait été bien accueillie à son annonce, celle-ci présente aujourd’hui quelques défaillances que les professionnelles du secteur veulent corriger avant sa mise en œuvre le 1er janvier 2013.
Les différents groupes de travail crées par EIOPA (L’Autorité européenne de régulation du marché de l’assurance) devront donc plancher sur des solutions efficaces qui répondent à ces préoccupations. Et ce avant cet été.

Houda SIKAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc