×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

SitExpo 2004
Marché informatique: L'informel perd du terrain

Par L'Economiste | Edition N°:1707 Le 18/02/2004 | Partager

. Software ou Hardware, les ventes ont connu une bonne croissance en 2003. Les perspectives confirment cette tendance, malgré le poids de l'informel“2003 a été l'année de la reprise dans le marché de l'informatique”. Ce professionnel des technologies de l'information (TI) est optimiste, et il n'est pas le seul. Tous les opérateurs de ce secteur s'accordent à dire que les ventes des produits liés à l'informatique ont connu une hausse au cours de l'année précédente et du premier mois de 2004. Ainsi, qu'elles soient Software ou Hardware, les ventes du matériel informatique auront connu une progression globale de près de 20% l'année dernière par rapport à 2002, selon ce professionnel. Le marché du Hardware (PC, serveur, etc.) est partagé entre les grandes multinationales telles qu'IBM, HP ou encore Dell d'une part, et les sociétés locales telles que PC Tech ou DBM d'autre part. “Les firmes multinationales détiennent près de 50% du marché”, affirme ce même professionnel. Selon lui, ce marché a connu une croissance d'environ 11% l'année dernière, contre seulement 3, voire 4% en 2002. Les bonnes performances de ces produits, continue ce spécialiste, s'expliquent largement par les actions de démocratisation de l'outil informatique, entreprises par certains opérateurs du secteur. Allusion est faite à l'offre du pack Menara de Maroc Telecom.Les produits Software (solution de collaboration et operating système, applicatifs ERP…) ne sont pas en reste. Ces solutions ont même enregistré une croissance de l'ordre de 20%, et donc supérieure aux produits Hardware. La mise à jour et le renouvellement du parc serveur, afin d'avoir des serveurs d'une plus grande puissance et à moindre coût, expliquent en effet cette hausse.Toujours est-il, “le poids du piratage commence à être moins pesant et c'est là la principale raison du regain que connaissent les sociétés spécialisées en informatique”, souligne un autre professionnel. D'après ce dernier, la prise de conscience qui commence à investir les chefs d'entreprise bloque le développement de l'informel et donne un nouvel élan aux produits sous licence. Les perspectives sont ainsi très encourageantes. Aussi, selon les estimations de l'Association des professionnels des technologies de l'information (APEBI), doublées de celles de certains professionnels de ce secteur, la croissance des TI est estimée à près de 200% d'ici la fin de l'année. Le chiffre d'affaires annuel des TI avoisinerait les 20 milliards de DH en 2008. De plus, les TI généreront près de 80.000 emplois directs et indirects. Il convient de rappeler à cet effet que de nombreux investissements ont d'ores et déjà été lancés.


Baromètre de connexion

D'après une étude récemment réalisée par la société Créargie, le nombre de sites Web au Maroc est de l'ordre de 4.500. Ce nombre comprend tous les noms de domaine (.com, .org, .net, etc.). Quant au marché des professionnels, un tiers des entreprises déclarées à la CNSS sont branchées au réseau du Net, soit environ 25.000 sur un total de 75.000. Le marché domestique n'est pas mieux loti puisque 5% seulement des foyers urbains disposent d'un ordinateur. Reste qu'au Maroc, le baromètre le plus important de connexion est sans aucun doute les cybercafés. Ainsi, selon les derniers chiffres de l'Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT), ces espaces d'accès communautaires sont actuellement au nombre de 2.500. Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc