×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

SitExpo 2004
Les professionnels cherchent «mise à jour»

Par L'Economiste | Edition N°:1707 Le 18/02/2004 | Partager

. Près de 50.000 visiteurs sont attendus à cette manifestation . Ils découvriront les dernières nouveautés du marché des technologies de l'informationLa douzième édition du Salon des technologies de l'information, SitExpo 2004, démarre aujourd'hui et s'étalera sur 4 jours. L'évènement est organisé cette année par l'Association des professionnels des technologies de l'information (APEBI) et la société Formatiscom, en collaboration avec d'importants organismes internationaux tels que l'ONU et l'OCDE. Selon les opérateurs, la tenue de cette manifestation permettra d'apprécier quelque peu l'évolution du secteur. “Le SitExpo 2004 est une nouvelle occasion pour le Maroc de quantifier ses outils de communication qui lui permettront d'être compétitif face à la globalisation”, souligne un participant.C'est dire toute l'importance de l'événement pour les entreprises aussi bien marocaine qu'étrangères spécialisées dans les technologies de l'information (TI). Ainsi, qu'elles soient multinationales ou locales, les sociétés exposeront leurs produits, applicatifs, serveurs, etc. Le tout accompagné de plusieurs conférences dans le but de vulgariser au maximum la perception des TI aussi bien par les décideurs que par les simples particuliers.. Stratégie e-Maroc Du côté de l'autorité gouvernementale, ces journées ne sont pas moins importantes. Et pour cause, la mise en œuvre de la fameuse stratégie e-Maroc qui est destinée à assurer au Royaume la transition désormais irréversible vers le monde virtuel. Celle-ci se décline en cinq axes: la formation et la recherche, l'économie et l'entreprise, l'administration et les collectivités locales, le commerce électronique et enfin la généralisation des TIC dans la société. Une stratégie qui devrait porter ses fruits d'ici 2005. Cette manifestation, qui drainerait près de 50.000 visiteurs selon ses organisateurs, développera 4 agrégats essentiels. D'abord, une exposition des solutions/plate-forme TIC. Le Shopper permet quant à lui de découvrir les produits et services qu'elles développent au Maroc et à l'étranger. SitExpo conférences est un espace développant des thèmes et présentation de cas d'étude réels concernant l'e-gov, e-santé, e-tourisme, e-energie, les systèmes d'information et télécommunication ou encore l'e-finance. Enfin, un espace pour la mise en relation, qui sera dédié à la présentation et à la concrétisation des projets de partenariat. En effet, pendant quatre jours, professionnels et grand public peuvent ainsi découvrir les dernières innovations en matière d'informatique et télécommunications. L'Internet y occupe aussi une place importante, illustrant l'attrait que représente aujourd'hui le réseau des réseaux pour les Marocains. Dans cette optique, les fournisseurs d'accès à Internet s'attendent à l'engouement des visiteurs. “Le développement de l'accès Internet sous toutes ses formes: ADSL, lignes spécialisées… devrait drainer beaucoup de curieux”, indique un spécialiste en ISP (Internet Services Provider). En tout et pour tout, ils seront donc plus de 250 exposants aussi bien nationaux qu'étrangers, et représenteront plus de 600 sociétés.    Quoi qu'il en soit, la communication sur les produits et stratégies constituera le fer de lance des entreprises participantes à cette exposition. Les majors de la nouvelle technologie occuperont certainement les grands espaces. Leurs stands, à l'image de Microsoft, seront à l'évidence parmi les plus visités. Le géant américain exposera, démonstration et quiz à l'appui, les dernières versions de ses produits-phares. Il s'agit, par exemple, de l'Office 2003, lancé en novembre dernier, des solutions décisionnelles de la firme, ou encore de son ERP (Entreprises Ressources Planning), Navision. Pour Nabil Medkouri, directeur marketing de Microsoft Afrique du Nord, “il ne s'agit pas seulement de présenter les produits. Le SitExpo constitue également une occasion pour la vulgarisation des concepts informatiques”. Une vulgarisation nécessaire pour le développement des TI au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conférences seront organisées par cette société. Les thèmes abordés tourneront entre autres autour de l'infrastructure informatique de l'entreprise, de la sécurité ou encore la productivité. Le grand public n'est pas en reste. “Nous organiserons également des conférences ayant pour but d'expliquer au maximum les solutions grand public telles que l'Office 2003”, ajoute Medkouri. Les entreprises locales seront également présentes lors de cet événement. C'est le cas par exemple de CBI Maroc. Une entreprise d'informatique 100% marocaine, selon ses responsables. Implantée dans les principales villes du Royaume comme Agadir, Casablanca, Rabat ou Marrakech, la société exposera des solutions qui intègrent des produits complémentaires (bureautique, informatique, télécommunications, Internet/Intranet, etc.). “Le tout orienté vers un objectif d'optimisation de la productivité de l'entreprise”, ajoute le management de CBI.


Continent producteur

Depuis sa création dans les années 80, l'APEBI (Association des professionnels des technologies de l'information) fait du SitExpo un événement incontournable des nouveautés en matière de solutions TI. Forte du succès et de la notoriété des précédentes éditions, la manifestation de cette année présentera une originalité par rapport aux autres expositions: l'ouverture à l'international. En effet, parmi les 250 exposants qui seront présents, plusieurs représenteront l'Europe et l'Asie. Des exposants africains feront également partie du salon. Et ce sont ces derniers qui retiendront davantage l'attention, selon les organisateurs du SitExpo. Lesquels estiment que le continent africain est, pour une fois, à l'heure pour prendre le train du développement. “Il est primordial pour ce continent de participer à la révolution virtuelle que subit la société mondiale. Et il ne faut surtout pas commettre les mêmes erreurs du passé. Il en va de la survie des peuples africains”, ajoutent les organisateurs de cet événement. Pour eux, l'Afrique ne doit pas se contenter d'être un simple consommateur des produits des TI, comme elle le fait pour les autres secteurs. “L'Afrique et le monde arabe doivent se retrouver en position de producteur, celle d'une région qui nourrit le circuit Internet, des télécoms et les nouvelles technologies”, s'accordent à dire tous les professionnels des TI.Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc