×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Siemens ne vendra pas ses divisions informatique et télécoms

Par L'Economiste | Edition N°:2155 Le 22/11/2005 | Partager

. Réduction du temps de travail, temps partiel et départs volontairesLE groupe allemand Siemens n’a pas de plan pour l’instant en vue de céder ses divisions à problèmes de services informatiques (SBS) et de télécommunications (Com), assure son patron Klaus Kleinfeld dans une interview parue lundi 21 novembre.“Nous ne réfléchissons pas à une vente de Com, mais plutôt aux moyens par lesquels nous pouvons optimiser toutes les activités de la division”, a-t-il dit au quotidien économique Handelsblatt, qui selon la coutume de la presse allemande rapporte une partie des propos au style indirect. Même chose pour les services informatiques: “notre objectif déclaré est de rendre SBS concurrentielle”.Siemens a déjà sérieusement amputé Com cette année, en cédant ses activités de fabrication de téléphones au taiwanais BenQ. Il a en outre annoncé en septembre vouloir prendre des mesures de réduction du temps de travail, de temps partiel et de départs volontaires. Des suppressions d’emplois ne sont pas exclues, mais le groupe ne les a toujours pas chiffrées.Les coupes les plus dures dans les effectifs ont toutefois touché SBS. Siemens avait annoncé en septembre vouloir réduire les coûts de 1,5 milliard d’euros. Cela va entraîner 2.400 suppressions d’emplois en Allemagne et probablement 3.000 dans le reste du monde.Les analystes verraient d’un bon oeil l’intégration dans une société commune de SBS, qu’ils jugent trop petite pour survivre seule à terme. La presse a beaucoup spéculé sur les candidats à un rachat total au partiel, citant notamment Atos Origin, T-Systems (Deutsche Telekom) et Fujitsu-Siemens.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc