×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Sidi Bouzid: Requin Bleu, un restaurant-repère pour les visiteurs perdus

Par L'Economiste | Edition N°:1531 Le 03/06/2003 | Partager

. L'une des plus belles plages au Maroc ne se dissocie plus de son restaurantSidi Bouzid, une des plus belles plages au Maroc ne se dissocie plus de son restaurant Requin Bleu. Même pour ceux qui n'y accèdent pas, ce restaurant sert de repère pour les rendez-vous. Surplombant la plage, c'est un lieu de rencontre fétiche des hommes d'affaires, médecins, membres d'association… D'autres encore s'y déplacent pour faire plutôt branché. Avec une capacité d'accueil de 200 couverts, cet établissement tend à se spécialiser davantage dans les fruits de mer. La société emploie 20 personnes en permanence et 36 pendant la haute saison, en plus des musiciens. «Notre devise est de servir toujours du poisson frais«, précise Nabil Barbouch, directeur général. «Le restaurant dispose d'un vivier traditionnel dans le port d'El Jadida concernant le homard à un prix imbattable«, déclare-t-il. Pour les crustacés également, «nos huîtres, achetées à Oualidia, sont certifiées par des équipes d'hygiène«, commente le patron du restaurant. Né à Casablanca en 1967, Nabil Barbouch n'est pas à sa première expérience dans la restauration. Il est aussi propriétaire du restaurant L'Entrecôte, classé deux fourchettes à Marrakech (avenue Gueliz), avec 13 employés. Après un parcours dans l'hôtellerie à Casablanca, en tant que directeur de l'hôtel Noailles, il n'a véritablement pris en main le Requin Bleu qu'en 1994. Pour Nabil Barbouch, le marché du poisson à El Jadida n'offre pas toutes les gammes désirées. Mais il est rassuré car beaucoup de visiteurs du site balnéaire viennent déjeuner ou dîner dans son restaurant. D'autant plus que le site très prisé en été offre une vue magnifique sur la mer. Mais il y a une bonne partie des visiteurs et clients potentiels qui ne restent pas longtemps dans la station, regrette le propriétaire du restaurant. Les gens qui y passent leurs vacances disposent généralement d'une maison secondaire et donc préparent leurs repas en famille. Mais les autres visiteurs (les vrais clients), pourtant séduits, repartent faute de capacité d'accueil. En effet, les établissements hôteliers se font rares dans cette station balnéaire. Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc