×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Settat: Un réseau d’assainissement pour Sidi Rahal Chati

Par L'Economiste | Edition N°:2349 Le 29/08/2006 | Partager

. Coût des travaux: 160 millions de DH. Plus de 26.000 personnes en bénéficieront en 2015. La trache urgente déjà entaméeL’absence d’un réseau structurant, le débordement des fosses septiques individuelles et collectives avec tout ce que cela représente comme risques de pollution des nappes phréatiques et des ressources en eaux souterraines dans la commune de Sidi Rahal Chati ont poussé les pouvoirs publics à hâter la réalisation d’un réseau d’assainissement liquide. La belle station balnéaire souffre du manque d’une telle infrastructure.La mission de doter Sidi Rahal Chati d’un tel réseau a été confiée à la Régie autonome de distribution d’eau et d’éléctricité de la Chaouia (Radeec). En effet, la régie est en charge de la gestion du service d’assainissement liquide du centre de Sidi Rahal depuis le 15 janvier 2004. Plusieurs actions ont été, dès lors, entamées. A commencer par la réalisation de l’étude d’actualisation du schéma directeur d’assainissement liquide de la station balnéaire. L’étude a consisté, entre autres, à évaluer l’impact sur l’environnement. Parallélement, des études organisationnelles, tarifaires et de recouvrement des coûts ont été diligentées. Toutes ces études ont été achevées. Elles ont coûté 600.000 DH. Actuellement, les travaux ont atteint un taux d’avancement de 50%. Le coût de réalisation du projet est estimé à 6,4 millions de DH. En outre, un appel d’offres pour la réalisation d’une station d’épuration des eaux usées a été lancé en juillet dernier. A noter que la Régie a établi un programme de réalisation des travaux d’assainissement qui s’étale jusqu’en 2015. Le coût global des travaux dégagés par le schéma directeur d’assainissement du centre de Sidi Rahal Chati est estimé à environ 160 millions de DH. Entamée en 2006, la tranche urgente de ces travaux sera achevée en 2007. En effet, certains travaux doivent être exécutés d’urgence pour améliorer les conditions d’hygiène et de salubrité publique, éviter la pollution des eaux souterraines et protéger le centre de Sidi Rahal Chati contre les risques d’inondation. Cette phase comprend ainsi la réalisation des réseaux primaire et secondaire d’assainissement en système séparatif dont notamment la connexion des lotissements existants et qui sont actuellement branchés sur des fosses septiques individuelles. Il sera également procédé à la réalisation d’une station de traitement des eaux usées par lagunage naturel. Cette phase d’urgence coûtera 58 millions de DH dont 44,6 millions seront avancés par la Radeec. La deuxième phase du programme d’assainissement liquide de la commune de Sidi Rahal Chati sera entamée dès 2008. Sa réalisation prendra 7 ans. Elle nécessitera un investissement de 102 millions de DH. La Radeec supportera 51% du montant, la commune de Sidi Rahal 20,4% et le reste sera financé par une subvention de l’Etat. Il est prévu la réalisation au cours de cette deuxième phase de réseaux de collecte des eaux pluviales et usées, de stations de pompage, d’intercepteurs et d’une station d’épuration.A l’achèvement des deux phases, le centre de Sidi Rahal Chati aura changé. La réalisation du réseau d’assainissement liquide, une première dans la région, va sans nul doute donner un nouvel élan à la station balnéaire. Une chose est en cas sûre: les prix des terrains à bâtir augmenteront inéluctablement car tout le centre aura été valorisé. De notre correspondant, Abdallah ECHAKHS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc