×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Settat: 47 millions de DH pour la réhabilitation des zones industrielles

Par L'Economiste | Edition N°:1884 Le 27/10/2004 | Partager

. Les deux zones de Settat et Berrechid seront érigées en parcs industriels modernes. Le financement assuré par le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économieLes zones industrielles de Settat et Berrechid vont être érigées en parcs industriels modernes. C’est du moins ce qui a été annoncé dernièrement lors d’une rencontre à Berrechid avec le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, Salaheddine Mezouar.Il est à signaler que dans le contexte de la politique de mise à niveau des zones industrielles poursuivie actuellement par le gouvernement, les deux ZI ont été retenues pour bénéficier des avantages de cette politique. Les ZI, en fait des lotissements à usage industriel, vont être transformées en parcs industriels modernes et structurés. Ces parcs seront équipés de toute l’infrastructure nécessaire pour l’accompagnement de la production industrielle. Les zones de Settat et Berrechid ont été choisies parmi 10 zones sur un total de 45 ZI candidates à la réhabilitation. D’ailleurs, les conventions de partenariat pour le financement des travaux de requalification des deux zones ont déjà été signées. C’est le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie qui accordera les subventions nécessaires. En outre, c’est la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Settat qui a été désignée comme “structure relais pour assurer le suivi de l’exécution de l’étude de faisabilité ainsi que du projet”. Un protocole d’accord avait été signé, en mars 2004, entre cette chambre et l’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME) dans le but justement de veiller au bon déroulement de l’étude et d’assurer la réhabilitation des deux zones.Cette “étude s’est axée sur le diagnostic de l’état des lieux dans les deux zones industrielles, l’évaluation et la quantification des équipements nécessaires pour transformer ces zones en parcs industriels modernes dotés des infrastructures de base pour l’accompagnement des entreprises installées”, a indiqué Chafik Rachadi, président de la CCIS de Settat et président de l’Association des industriels de Berrechid (AIB). Il est prévu également la mise en place d’un système de gestion approprié pour ces zones, concernant notamment le financement, la mutualisation des services et aussi la promotion desdites zones, ajoute Rachadi.La requalification devra donc “s’inscrire aussi dans le cadre de l’amélioration de l’accès et des déplacements dans les espaces, de celle de la signalisation et du traitement des éléments paysagers et architecturaux ainsi que des conditions de stockage et de ramassage des déchets, du renforcement de la sécurité… Autant de services que les deux zones, futurs parcs industriels, devraient offrir aux entreprises qui y sont installées. L’autre priorité est de rechercher une meilleure qualité et fiabilité des réseaux (assainissement, eaux pluviales, électricité, télécommunications, bornes d’incendie...).En fin de compte, il s’agit de mettre à la disposition des investisseurs, en plus de l’infrastructure d’accueil, des services de qualité et un cadre de travail adéquat nécessaires à la bonne marche de leurs activités et de faire participer le secteur privé aux activités d’aménagement, de promotion et de gestion de parcs industriels.


Contribution

Près de 47 millions de DH vont être consacrés à la mise à niveau des ZI de Settat et Berrechid. La première recevra 17,5 millions de DH. La zone de Berrechid, plus importante, mobilisera une trentaine de millions de dirhams. Les travaux dans les deux zones concerneront l’amélioration de l’accès et de la circulation à l’intérieur des ZI, l’amélioration du réseau d’assainissement et de traitement des eaux industrielles usées, la réhabilitation de l’éclairage public et sa mise à niveau, l’amélioration de l’alimentation en eau potable et également de la signalisation. Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc