×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Scandale Boeing: Le Pentagone réagit

Par L'Economiste | Edition N°:1655 Le 04/12/2003 | Partager

. Espionnage industriel et conflits d'intérêts Le Pentagone a demandé de surseoir au contrat de 100 avions-ravitailleurs conclu avec Boeing, ont indiqué des responsables du département de la Défense.Dans une lettre à la Commission des forces armées du Sénat, le secrétaire adjoint à la Défense, Paul Wolfowitz, a indiqué qu'il avait demandé un délai afin d'obtenir plus d'informations sur le contrat conclu entre l'armée de l'air des Etats-Unis et la compagnie Boeing.Cette décision intervient au lendemain de la démission du PDG de Boeing, Phil Condit. Boeing est sérieusement secoué par les scandales d'espionnage industriel et de conflits d'intérêts dans sa branche Défense.La semaine dernière, Boeing a ainsi dû brutalement licencier son directeur financier, Mike Sears, et une responsable de sa division Systèmes de défense et Missiles, Darleen Druyun, embauchée dans des conditions obscures, au parfum de conflits d'intérêts et d'espionnage industriel.Darleen Druyun, à l'époque responsable des achats de l'armée de l'air des Etats-Unis, avait, selon des témoignages devant une commission du Congrès, fourni des informations confidentielles à Boeing sur l'offre concurrente de l'Européen Airbus pour un gigantesque contrat de 100 avions-ravitailleurs.Boeing l'a remporté et Druyun a été embauchée début 2003.Le Pentagone a déclenché une enquête, qui pourrait déboucher sur la perte de ce contrat, tout comme Boeing avait perdu cet été sa part d'un contrat de lancement de satellites militaires, déjà pour espionnage: pour remporter le marché, des employés du groupe avaient subtilisé des dossiers internes du concurrent Lockheed-Martin.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc