×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

SBM: Résultats semestriels contrastés

Par L'Economiste | Edition N°:1610 Le 26/09/2003 | Partager

. La branche des boissons gazeuses plombe le chiffre d'affaires…. … et les plus-values sur cession de Sotherma et CMB Plastique boostent le résultat netPour son premier semestre sous les bannières de Castel, le Groupe Brasseries du Maroc affiche un chiffre d'affaires consolidé en repli de 7,4% à 1,15 milliard de dirhams contre 1,24 milliard à fin juin 2002. Cette contre-performance s'explique selon le management du groupe par une forte contraction de son marché des boissons gazeuses (SCBG) d'une part, et de la sortie de Sotherma (branche eaux minérales) et de CMB Plastique du périmètre du Groupe d'autre part. L'activité des boissons gazeuses est en baisse de près de 11,4% par rapport au premier semestre 2002. Rappelons que la vente de la SCBG au groupe espagnol Equatorial Coca-Cola Bottling Company (ECCBC) pour un montant de 730 millions de dirhams n'est toujours pas bouclée. Pour sa part, le résultat d'exploitation consolidé, plombé par l'augmentation des dotations d'exploitation, recule de 8,5% pour s'établir à 144,9 millions de dirhams. Ce qui laisse apparaître une marge opérationnelle en légère baisse de 0,1 point à 12,6%. Quant au résultat d'entreprise consolidé, il ressort amélioré de 15,7% à 179,3 millions de dirhams, grâce aux plus-values réalisées sur la cession des participations détenues dans CMB Plastique et Sotherma. Ce qui a contribué à l'amélioration du résultat net part du groupe de 2,8% à 108,1 millions de dirhams. Ce solde intègre aussi l'annulation de la contribution des filiales cédées ainsi que la charge fiscale sur les plus-values de cession y afférentes. . Politique rigoureuse de maîtrise des chargesPour ce deuxième semestre 2003, SBM compte lancer une offre publique de Rachat de ses propres actions (OPR), visant la réduction du capital social. Et ce, dans un souci d'améliorer la rentabilité des fonds propres du groupe. Côté perspectives sur le niveau des résultats annuels 2003, le groupe reste optimiste, malgré ses semestriels contrastés, en raison de la reprise de l'activité qui a été constatée dès le mois de juin. Ensuite, l'amélioration de la productivité après la mise en oeuvre de la nouvelle unité d'embouteillage de la brasserie de Tit Mellil et le lancement d'une nouvelle gamme de vins. Enfin, la poursuite d'une politique rigoureuse de maîtrise des charges du groupe.Pour la performance boursière du titre SBM, ses gains annuels s'élèvent au 25 septembre à près de 13,18%. Au cours actuel de 1.030 dirhams, SBM présente des PER 2003 estimé et 2004 prévu de 17 et 15,6 pour un rendement de dividendes de 2003 estimé de 5,8%. B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc