×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Agenda

Salon parisien pour l'habillement masculin : SEHM: Retour aux couleurs vives des années 60

Par L'Economiste | Edition N°:207 Le 07/12/1995 | Partager

Le Salon International de l'Habillement Masculin aura lieu du 26 au 29 janvier 1996 à Paris. Vinyl, caoutchouc, mais aussi imprimés naïfs et couleurs des "popstars" des années 60 seront au coeur des tendances.


Le Salon International de l'Habillement Masculin (SEHM) ouvrira ses portes du 26 au 29 janvier 1996. Ce Salon, qui aura lieu au Parc des Expositions de Paris, accueillera près de 52.000 visiteurs venus d'une centaine de pays. Plus de 1.000 exposants originaires de 30 pays y seront présents. Selon les responsables de Promosalons (service de l'Ambassade de France à Casablanca), les professionnels marocains seront quasi-absents. Ceci s'explique par la crise que connaît le secteur depuis quelque temps au Maroc, est-il affirmé.
Le SEHM se déroule en deux éditions par an, en janvier et en septembre. Celle de septembre 1995 a été la 60ème édition du Salon. Traditionnellement, le SEHM est étalé sur quatre grands espaces. La "Ville Couture Casual" constitue le secteur le plus important du SEHM. Il occupe à lui seul près de la moitié de la superficie du Salon. Sur cet espace sont exposés les costumes, les chemises, les chapeaux, les cravates et les sous-vêtements. Seront présents probablement à la prochaine édition du SEHM des "griffes" comme George Rech, Guy Laroche, Paco Rabanne, Nina Ricci...

Le deuxième espace occupant plus du tiers de la superficie du Salon est baptisé "Univers Jeans". Comme son nom l'indique, "il s'agit de collections reflétant une diversité de gammes de produits où l'essentiel et l'accessoire sont liés". De grandes marques de jeans, de T-shirts, de chemises, de chaussettes... y seront représentées (Liberto, Harley Davidson, Doc Martens...).
Le troisième espace concerne "Street Waves". C'est un espace où seront présentées de nombreuses créations inspirées des courants musicaux ou de certains sports (surf, skate...). De même, cet espace est ouvert aux vêtements de travail et uniforme professionnels ou militaires.
Le quatrième espace, quant à lui, s'intitule "le Nouvel Espace". Il regroupe les styles d'avant-garde. Son objectif est de "mettre en valeur l'influence, l'imagination, l'audace et l'enthousiasme de toutes les valeurs montantes de la mode masculine internationale".

Boutonnage plus haut


Quant aux tendances de l'habillement pour homme, les vestes sont de moins en moins croisées, mais avec des boutonnages plus hauts (2 à 5 boutons). Les carrures sont prononcées ou les lignes déstructurées pour les vestes qui rallongent. Les plis sont creux à la taille et légèrement évasés plus bas. Les gilets continuent à apporter leur note de fantaisie. Les chemises sont à col écarté, avec ou sans patte de boutonnage sur le pied de col. Pour les cravates, la largeur des nuds est plus importante (9,5 cm). Les pantalons sont surdimensionnées avec un nombre inhabituel de poches. Des salopettes de mécano surtaillées sont également confectionnées.
La laine fine, seule ou mélangée, le coton enduit ou non, le nylon, la toile à surface rugueuse ou imperméable, le vinyle et le caoutchouc figurent parmi les matières utilisées dans les nouvelles collections de cette saison.
Il est à noter également un changement au niveau des couleurs. A côté de la gamme froide qui va du blanc au gris jusqu'au noir, il existe des couleurs qui rappellent les "popstars" des années 60. En effet, les pantalons et salopettes en orange vif, en bleu dur, en jaune vif, argentés ou avec des pointes de noir reprennent leur image. Les cravates gardent leurs imprimés naïfs (petites fleurs, mini-pois et carreaux vichy).

Augmentation de la demande de soutiens-gorge


Toujours au Parc des Expositions de Paris, et entre les 27 et 30 janvier 1996, deux autres Salons seront au rendez-vous. Il s'agit du Salon International de la Lingerie et Interfilière Paris (Salon international des dentelles, broderies, tissus et composantes textiles pour la lingerie).
Ainsi, le Parc des Expositions de Paris regroupera une diversité de produits et de services. Il sera par la même occasion un lieu de rencontre entre professionnels de différents secteurs d'activité en rapport avec le textile.
Sur le plan commercial, la lingerie a connu une nette augmentation du chiffre d'affaires en 1994. En France, la consommation de lingerie, corseterie et collants est de 16,2 milliards de Francs. Une remarquable hausse de la consommation de soutiens-gorge est à souligner (+10,5% en quantité). La moyenne d'achat est de deux soutiens-gorge par femme et par an. Les ventes de slips et culottes ont augmenté de 4%. La moyenne d'achat par femme atteint les 5 slips par an. Côté sous-vêtement masculin, l'achat de slips a progressé de 5%.
En Europe, les marchés de l'homme et de la femme réunis représentent pour 1994 un chiffre d'affaires de 108 milliards de Francs, soit un peu plus de 9% des dépenses d'habillement des consommateurs.

Hicham RAÏQ.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc