×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Salon itinérant pour encourager l’entrepreneuriat

Par L'Economiste | Edition N°:2739 Le 20/03/2008 | Partager

. Moubadara 2008 en tournée dans les régions . Première étape à Laâyoune du 25 au 28 marsMoubadara 2008 accélère la cadence. Pour sa 7e édition, le Salon de l’investissement et de la création d’entreprises a élargi sa cible. En effet, cinq évènements régionaux seront organisés. A commencer par Laâyoune du 25 au 28 mars qui sera suivie par Tanger, Agadir, Oujda et Fès avec un intervalle de 3 mois. Ce choix a pour objectif d’informer et soutenir des porteurs de projets et accompagner les PME existantes dans leur développement, selon les organisateurs. «Le salon verra la participation d’une quarantaine d’exposants», indique Asmaâ El Idrissi Larabi, directrice du salon. Il s’agit notamment de la CGEM, l’Ompic, l’Anpme, le CMPE, ainsi que plusieurs banques de la place. Cette édition verra aussi une plus forte participation internationale. Plusieurs pays ont déjà confirmé leur présence à travers des exposants et des délégations d’associations de PME. Il s’agit notamment des pays du Maghreb, l’Egypte, la Syrie, la Jordanie, la Palestine, le Soudan, la France, la Belgique et l’Espagne. Depuis le lancement de Moubadara en 2000, l’engagement des institutions publiques et privées a favorisé l’acte d’entreprendre, selon les organisateurs. Aussi, le salon s’est-il fixé comme objectif d’être un carrefour d’échanges entre PME, institutions et établissements d’investissements. Une dizaine de thèmes de tables rondes sont proposés à cet effet. Par ailleurs, une remise de trophées aura lieu en marge du salon. Il s’agit du trophée de la création d’entreprises et celui de l’entreprise féminine, chacun doté d’un prix de 50.000 DH.A signaler que le rythme soutenu des immatriculations au registre du commerce témoigne d’un fort dynamisme de la création d’entreprises, selon les chiffres 2007 de l’Ompic. Celle-ci est passée de 50.118 en 2006 à 58.890 en 2007, atteignant un niveau record. Cependant, la répartition régionale des créations confirme une concentration dans certaines régions au détriment d’autres. Le salon entend toucher ces régions pour promouvoir leur secteur économique. Jihane KABBAJ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc