×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Salon international de l’Agriculture
Des opportunités pour le label Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:2260 Le 21/04/2006 | Partager

. Informations, partage des progrès techniques et technologiques au menuC’est SM le Roi Mohammed VI qui a inauguré, jeudi 20 avril à Meknès, le premier Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAGRIM). La forte délégation (composée de ministres, d’ambassadeurs et opérateurs économiques ) qui accompagnait le Souverain a beaucoup apprécié l’agencement des pôles d’exposition. Des pôles organisés selon plusieurs thématiques: «produits agricoles et agro-industriels», «agro-fournitures et services», «animaux vivants», «machinisme agricole» et «forêt, nature et protection de l’environnement». A noter aussi la présence de nombreux exposants privés aux côtés des régions du Royaume qui disposent chacune de 100 à 200 m2 pour vanter leurs atouts. «Toutes les spécifités régionales et les produits du terroir sont mis en exergue», indique Fouad Ouzzine, directeur du Centre régional d’investissement de Fès. Outre l’aspect patrimonial, la recherche agricole profite de plusieurs présentoirs avec des ouvrages sur les produits du terroir et les recherches dans le secteur agricole, agrémentés d’informations utiles. Par ailleurs, les grands projets de provinces sont présentés via des expositions et documentations. Le salon c’est aussi la fête du goût. Les visiteurs peuvent en effet déguster miel, huile, spécialités locales et régionales. Pour l’ensemble des hôtes de Meknès, cette manifestation est une réussite. De fait, opérateurs et experts nationaux et étrangers affichent une immense satisfaction. Pour eux, ce salon boostera incontestablement le secteur. Hassan Aourid, wali de Meknès-Tafilalet, partage d’ailleurs cette même conviction. Dans la mesure où le Siagrim touche des domaines aussi variés que ceux de la production végétale et animale, l’élevage, le machinisme agricole, la gestion de l’eau, la forêt et la chasse. L’enjeu maintenant est de trouver les moyens à même de développer le secteur afin qu’il devienne compétitif. «Cela ne manquera pas de donner une impulsion à l’ensemble du tissu économique de la région de Meknès-Tafilalet», ajoute Aourid. L’objectif est de créer un espace privilégié de rencontres périodiques et d’échanges entre les différents opérateurs du monde agricole. D’ailleurs, l’information, le partage des progrès techniques et technologiques sont au menu de cette première grand-messe des professionnels de l’agriculture. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc