×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Salon des fruits et légumes
Les Espagnols en force

Par L'Economiste | Edition N°:2912 Le 01/12/2008 | Partager

. De nouvelles technologies au rendez-vous . Signature de conventions pour le réaménagement des infrastructures routières C’est dans un climat favorable au secteur agricole que s’est déroulée, du 27 au 30 novembre, la sixième édition du Salon international des fruits et légumes (Sifel Maroc) à Agadir. Une rencontre organisée par International exhibitions & conferences (IEC Maroc) et l’Association des producteurs et exportateurs de fruits et légumes (Apefel). Pour tous, le Sifel Maroc est aujourd’hui un rendez-vous incontournable. Pour Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, le secteur des fruits et légumes occupe une place particulière dans le cadre du Plan Vert, car il crée une plus value importante étant donné qu’il est orienté vers l’exportation. «La production de ce secteur doit, de ce fait, être conforme aux normes de qualité et sécurité alimentaires requises au niveau international afin qu’il devienne plus compétitif sur les marchés internationaux», a-t-il affirme lors de l’inauguration du Salon.

Rivaliser en matière de design
Il reste que certains opérateurs jugent que la manifestation devrait se tenir tous les deux ans plutôt que chaque année, car, pour eux, le calendrier des Salons à l’échelle nationale et internationale est trop chargé. Toutefois, ce n’est pas l’avis de Abderrazak Mouisset, président de l’Apefel. Pour l’opérateur, le Sifel Maroc doit être maintenu sur ce rythme au moins jusqu’à ce qu’il boucle sa dixième édition, de manière à asseoir la manifestation. Par ailleurs, la rencontre qui mérite une meilleure infrastructure est une occasion pour tous les agriculteurs, petits et gros producteurs, de découvrir les nouvelles techniques de production et le dernier cri en matière d’outils de production, de conditionnement et autres. Pour ce 6e rendez-vous, les professionnels qui ont visité le Salon avaient fort à découvrir et à voir. Les stands ont rivalisé en matière de design. Les nouveautés sur le plan technologique étaient aussi au menu. A ce sujet, on citera notamment l’entreprise Dimateq qui a présenté une nouvelle machine de trituration d’huile d’olive d’une capacité de 250 kg à 3 tonnes/heure suivant son calibre. De son côté, Next Agadir a exposé un nouveau système de traçabilité. Il s’agit particulièrement de bouton enregistreur de température et d’une radiofréquence d’identification des produits. Des outils ne cessent de se développer en raison des exigences des marchés européens. On retient également, pour l’édition 2008, la forte présence d’opérateurs espagnols. De fait, une vingtaine d’entreprises ibériques ont fait le déplacement. Le Sifel Maroc 2008 a été également l’occasion pour signer deux conventions. Il s’agit du projet de réalisation des travaux de réhabilitation des routes à l’intérieur du périmètre irrigué de Massa et celui des travaux de réaménagement des routes à l’intérieur des périmètres irrigués de l’Issen et Souss amont. Malika ALAMI
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc