×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Agenda

Salimme 92: ingénierie, maintenance et qualité à l'ordre du jour

Par L'Economiste | Edition N°:16 Le 13/02/1992 | Partager


LE quatrième salon des industries métallurgique, mécanique, électrique et électronique a ouvert ses portes le 11 Février au Grand Palais de la Foire Internationale de Casablanca. Cent vingt entreprises (dont 5 sociétés tunisiennes et 77 Algériennes exposent au Salimme 92, sur une superficie de 7.000m2. Ces entreprises représentent principalement les secteurs des poids lourds, des composants automobiles, électriques et électroniques et des biens d'équipement. Dans une nouvelle version, ce salon se veut être un véritable carrefour des rencontres des I.M.M.E., des bureaux d'études, de conseils et d'ingénierie et des promoteurs industriels porteurs de projets de partenariat.
Salimme 92 marque l'expression des potentialités industrielles et technologiques des pays du Maghreb en vue de favoriser la sous-traitance, la maîtrise de la maintenance industrielle, une meilleure intégration industrielle et un partenariat plus renforcé. Il y a lieu de noter la participation de l'université, des chercheurs, des désigners, des outils d'application informatiques et des oeuvres d'art contemporain. Tout un programme d'animation en culture d'entreprise traite des thèmes d'actualité à travers des conférences - débats, des tables rondes et des échanges d'expérience.

Les I.M.M.E. sont caractérisés par une grande diversité des produits, par des technologies différentes et par une grande activité de sous traitance. Les I.M.M.E. offrent d'innombrables opportunités de coopération notamment dans le secteur des biens d'équipement. D'après M. Azmani Ministre du Commerce et de l'Industrie, les donneurs d'ordre marocains doivent faire confiance aux bureaux d'études et aux entreprises locales pour la réalisation de leurs installations industrielles et leur maintenance. Il recommande une diversification de la gamme des articles fabriqués par les producteurs des biens de consommation, et invite les sociétés industrielles à adhérer aux différentes associations professionnelles afin de développer l'esprit de dialogue et de coopération et s'associer dans des actions qui pourraient les aider à améliorer l'intégration locale et la qualité des produits.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc