×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Réunion du Conseil d'affaires maroco-britanniqueLes provinces du Nord courtisent les British

Par L'Economiste | Edition N°:1621 Le 13/10/2003 | Partager

. C'était le thème principal de la 5e réunion du Conseil maroco-britanniqueRetenu par la visite de Chirac, Driss Benhima, responsable de l'Agence du Nord, n'a pas pu assister à la réunion du Conseil maroco-britannique qui s'est déroulée le 10 octobre au siège de l'OCP. Cela n'a pas empêché les participants d'aborder, outre l'évolution des relations économiques entre les deux pays, le thème de la promotion des provinces du Nord. En effet, en marge de cette réunion, un séminaire y a été spécialement dédié. Pour Mourad Cherif, coprésident du comité et président de l'OCP, “il s'agit de montrer aux investisseurs potentiels l'ambitieux projet de développement de cette région du Maroc matérialisé par le port Tanger-Méditerranée et des projets infrastructurels de grande envergure”. Tourisme, routes, aéroports, voies ferrées, télécommunications, agricultures sont identifiés comme des secteurs potentiellement exploitables. Les investisseurs étrangers sont invités à s'implanter dans ces régions ou créer des joint-ventures avec des partenaires locaux. Pour les y inciter, des facilités sont prévues. Cette initiative entre dans le cadre global des missions assignées au conseil. Présidé aussi par Sir David Walker, il est chargé d'explorer les possibilités d'une plus grande coopération en matière commerciale, industrielle, technologique et d'investissement. L'objectif du Conseil est de développer les relations économiques par le biais d'une étroite collaboration entre les hommes d'affaires des deux pays. Initiative peu aisée, souligne le président de l'OCP, estimant toutefois que les perspectives sont prometteuses. Les secteurs identifiés comme potentiellement attractifs offrent des opportunités encore inexploitées (agro-industrie, finances et banques, textile, tourisme et technologies de l'information). Le tourisme, une des cibles prioritaires, attire de plus en plus d'Anglais mais pas suffisamment. La vision stratégique 2010 est indéniablement un atout pour le Maroc, ce à quoi les investisseurs anglais pourraient devenir sensibles. Tanger, longtemps prisée, doit faire l'objet d'une étude marketing qui déterminera les besoins de la clientèle et donnera une vision plus précise des potentialités existantes. Dans le textile, la présence britannique est significative notamment avec Marks & Spencer qui emploie plus de 11.000 personnes. L'objectif actuel est d'inciter d'autres donneurs d'ordres à délocaliser leur production. En matière de technologies de l'information “nous étudions les manières de rendre l'environnement plus attractif”, explique Mourad Cherif. Pour encourager les décideurs à “déployer davantage d'efforts” afin de développer les relations économiques entre les deux pays, des prix ont été décernés à neuf entreprises marocaines et britanniques. Les membres du conseil ont également projeté d'organiser un road show en 2004 à Londres sans toutefois fixer la date. Ils se sont donné rendez-vous dans six mois dans la capitale londonienne.


Entreprises primées

Catégorie volume d'échange:Groupe Safari représenté par Saida Lamrani KarimBourchanin représenté par Omar KabbajCatégorie investisseursUnilever, Shell, GlaxoSmithkline, DewhirstCatégorie meilleur soutien à la ChambreMiriem Chaqroun et Denis HealyCatégorie prix spécial (première entreprise adhérente à la Chambre): Marbar représentée par Karim Benbrahim.A. D.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc