×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Retrait des prestations CNSS aux GAB

Par L'Economiste | Edition N°:2260 Le 21/04/2006 | Partager

. La Caisse et La Poste signent une convention. Le plastique disponible en juinLa Caisse nationale de sécurité sociale a signé hier à Casablanca une convention avec Barid Al-Maghrib pour la mise en place d’une nouvelle procédure de paiement par carte monétique des prestations qu’elle sert. S’appuyant sur le réseau de La Poste, soit en tout 1.653 bureaux, ainsi que sur son expérience dans les services financiers, la CNSS permet ainsi à ses adhérents de retirer leurs fonds pour différentes prestations via les guichets automatiques bancaires (GAB). «Cette carte, en plus de permettre de réduire le délai de paiement des prestations, améliorera la qualité de service dans la mesure où elle est très pratique», indique Saïd Ahmidouch, directeur général de la CNSS. Pour ce qui est du calendrier de l’opération, ses promoteurs assurent que le déploiement est prévu pour juin. «Ce partenariat devrait permettre à nos deux institutions de renforcer davantage les liens qu’elles entretiennent pour le bénéfice de nos clients et usagers», explique pour sa part Anas Alami, directeur général depuis mars 2006 de Barid Al-Maghrib.Ahmidouch affirme que l’opération n’a pas de vocation commerciale. Elle a été conçue dans le but d’offrir un service qui réponde le plus aux besoins des ménages à revenu moyen. «La charge que supporteront les clients est de 20 DH par an seulement et la carte a une durée de validité de trois ans». Elle permettra aussi de diffuser davantage les moyens de paiement électroniques au Maroc.Les porteurs de la carte pourront l’utiliser pour des retraits à travers les 2.000 GAB du pays et comme moyen de payement électronique. Et ils n’ont même pas besoin d’avoir un compte bancaire. Dans la mesure où ce nouveau service vise une population à revenu relativement limité, qui n’est en général pas bancarisée, Barid Al-Maghrib s’est engagée à alimenter ses GAB en petites coupures. Ceci permettra aux clients de retirer même des sommes modestes et qui peuvent descendre à 50 DH. Pour les montants qui ne peuvent être retirés des GAB, La Poste mettra à la disposition des porteurs de cartes un réseau de terminaux de paiements électroniques dans ses agences. T. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc