×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Résultats stables pour Sothema

Par L'Economiste | Edition N°:2265 Le 28/04/2006 | Partager

. 50 millions de DH de bénéfices en 2005. Performance mitigée de l’action en BourseL’unique société pharmaceutique cotée à la Bourse de Casablanca a dégagé en 2005 des résultats financiers stables. Le chiffre d’affaires de l’entreprise qui fabrique près de 200 produits dans ses quatre usines a marqué une hausse de 1,35% à 526 millions de DH sur l’exercice. Les ventes du secteur pharmaceutique au Maroc ont crû, selon Sothema, de 3% en 2005. Elle conserve ainsi sa place de sixième acteur du secteur au Maroc. L’excédent brut d’exploitation a progressé de 5,65% à 99,85 millions de DH, alors que le résultat net ressort à 49,91 millions (+3,39%).Selon le PDG Omar Tazi, qui détient 27% du capital de Sothema, ces résultats ont été réalisés «malgré une année particulièrement mouvementée suite aux grèves répétitives qui ont dépassé 40 jours ouvrables dans le secteur de la santé publique». Alors que l’entreprise tablait sur le lancement «d’une vingtaine» de nouveaux produits en 2005, elle est arrivée à en commercialiser à peine six. Ils ont généré 17,5 millions de DH de chiffre d’affaires contre 40 millions prévus initialement.La ventilation des ventes entre secteur public et privé est de 14,63 et 77,5% respectivement. Le chiffre d’affaires généré à l’export, même s’il a doublé en un an, ne compte que pour près de 5%. «Nous avons des objectifs ambitieux pour développer davantage nos ventes à l’international», assure Omar Tazi. Pour financer ses projets de développement, la société, dont le total des actifs est de 510 millions de DH, compte lever 11 millions sous forme d’augmentation de capital pour le porter à 131 millions. Le calendrier de l’opération n’a pas encore été arrêté. Ce montant devrait aider à financer le projet de construction d’une cinquième usine d’une capacité de production de 40 millions d’unités d’injectables par an et devrait coûter 90 millions de DH. L’entrée en exploitation est prévue pour fin 2006.Depuis le 1er avril 2006, Sothema est devenue la huitième société de la cote à s’engager dans un programme de rachat d’actions en vue de réguler le cours en Bourse. Elle avait fait ses débuts à la Bourse le 17 mars 2005 au prix de 666 DH lorsque la famille Tazi avait vendu certaines de ses participations. La catégorie B des actions Sothema progressait hier jeudi en début d’après-midi de 0,55% à 910 DH, alors que l’indice général prenait 1,16%. Depuis le début de l’année, et au 26 avril, la performance de l’action ressort à 24,82%, bien en dessous de celle de l’indice général sur la même période (43,44%). T. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc