×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Marchés Financiers

Repères Politiques

Par L'Economiste | Edition N°:445 Le 17/02/1999 | Partager

· L'OMDH et le dossier de "la disparition forcée"
Le Conseil National de l'OMDH réclame une clarification des dispositions prises par les pouvoirs publics pour clore définitivement le dossier des "disparitions forcées".
Dans un communiqué, l'OMDH précise qu'au moment où la commission ad hoc constituée par le Conseil Consultatif des Droits de l'Homme ne s'est pas réunie, un groupe de travail regroupant de hauts fonctionnaires des Ministères de l'Intérieur et de la Justice aurait été mis sur pied.
Outre la réalisation d'une enquête impartiale qui serait menée par des parties indépendantes, l'OMDH demande à ce que les appareils étatiques concernés présentent des rapports circonstanciés sur les victimes et les circonstances de leur disparition. Elle réclame aussi qu'un débat soit ouvert sur les normes et critères de l'indemnisation des victimes des violations des droits de l'Homme.

· Marche de protestation de l'UMT le 21 février
L'Union Régionale des Syndicats de Rabat-Salé-Témara affiliée à L'UMT organise le 21 février prochain une marche de protestation contre "le licenciement de plus de 1.000 employés" et l'irrespect des droits syndicaux des ouvriers. Le syndicat réclame la réouverture des locaux de cinq sociétés ayant procédé à la fermeture des usines. Il s'agit des sociétés Souéco "appartenant à M. Alami Tazi", de Divetix, d'Assala et des Minoteries du Sahel. La centrale réclame aussi la réintégration des licenciés des sociétés Mat et Astinx.

· Préparatifs des travaillistes israéliens pour les élections
M. Ben Ami, Israélien d'origine marocaine, est arrivé en tête des résultats des élections du Parti Travailliste israélien pour désigner la liste des candidats à la députation en mai prochain. M. Ben Ami, 56 ans, professeur d'histoire, est né à Tanger. Il a émigré à l'âge de 12 ans en Israël. En 1990, il a occupé la fonction d'ambassadeur d'Israël en Espagne.

· Visite de Amrou Moussa en Libye...
M. Amrou Moussa, ministre égyptien des Affaires Etrangères, a rendu visite à Tripoli où il avait remis un message du Président Hosni Moubarak à son homologue libyen Mouamar Kadhafi. Il n'est pas cependant précisé si l'avion officiel, à bord duquel a voyagé le ministre égyptien, a violé l'embargo aérien imposé par l'ONU à la Libye ou s'il avait obtenu une dérogation spéciale du Comité des Sanctions de l'ONU.

· ... et le Burkina Faso viole l'embargo aérien
Un avion transportant une délégation officielle du Burkina Faso est arrivé dans la nuit du lundi à mardi à l'aéroport de Tripoli en violation de l'embargo aérien imposé à la Libye. Un responsable burkinabé a indiqué que "l'arrivée par avion en Libye est conforme à la décision du sommet africain de Ouagadougou".

Aniss MAGHRI (AFP & MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc