×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Renault prépare une réorganisation par zones de profit

Par L'Economiste | Edition N°:2199 Le 24/01/2006 | Partager

. Des craintes sur une importante restructurationRenault a présenté le 23 janvier en comité central d’entreprise (CCE) une réorganisation de son management par régions au plan mondial afin d’”assurer le pilotage par la profitabilité”, avant l’annonce de son plan triennal le 9 février, a-t-on appris auprès de la direction. Cette réorganisation “vise à introduire une dimension globale dans le fonctionnement de toute l’entreprise et assurer le pilotage par la profitabilité de l’ensemble des marchés où le groupe est présent”, a-t-on ajouté. Le PDG, Carlos Ghosn, donnera des précisions sur cette réorganisation lors de la présentation, le 9 février, de son plan stratégique triennal pour Renault, dont les ventes sont en recul en Europe, ce qui fait craindre une importante restructuration. Début janvier, Ghosn avait averti qu’il n’y aurait “pas de place pour des demi-mesures”, sans plus de précisions. La nouvelle organisation par zones de profitabilité géographique (Europe, Amérique latine, Asie, etc.) vise à fixer des objectifs chiffrés, notamment de rentabilité, certaines régions subissant des pertes, comme le Mercosur. Ce changement intervient alors que les ventes du groupe s’internationalisent et que le déploiement de la Logan se poursuit dans le monde. En 2005, les ventes de véhicules hors d’Europe ont ainsi représenté 27% du total, un “niveau record” selon la direction, équivalent à la part de la France dans les ventes du groupe. Renault a sauvé son année 2005 en terme de volume de ventes grâce aux marchés émergents, les bons scores en Europe de l’Est et en Corée réalisés par ses marques Dacia et Samsung ayant compensé le recul de la marque au losange en Europe de l’Ouest.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc