×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Région: Journées d'étude à Tiznit

    Les 2 et 3 juillet 1999

    Par L'Economiste | Edition N°:535 Le 23/06/1999 | Partager

    Pour promouvoir la ville de Tiznit, la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services d'Agadir (C.C.I.S.A) organisera le 2 et 3 juillet prochains des journées d'étude dans cette province. Le thème retenu est «Potentialités et perspectives de développement économique et social».
    Pendant deux jours, les élus de la ville, les opérateurs de la région, ainsi que les professeurs de l'Université Ibnou Zohr vont réfléchir sur la situation de cette cité. De même, ils vont tenter de détecter ses opportunités d'investissements et les moyens pour les valoriser en vue de contribuer au développement de la région.
    MM. Abdelhadi Bounar, professeur à la Faculté des Sciences Humaines d'Agadir, et Mohamed Dibs, délégué régional du Ministère du Plan et des Prévisions Economiques, s'interrogeront sur le rôle de la province dans la région du Souss-Massa-Draâ.
    MM. Abdelfattah Zine, directeur de la Chambre des Pêches Maritimes d'Agadir, Ahmed Chakib, directeur de la Délégation Provinciale de l'Agriculture de Tiznit, entre autres interviendront, eux, sur «les potentialités économiques».
    «Le rôle des ressources humaines dans le développement» sera également traité lors de cette manifestation.
    Par ailleurs, MM. Ahmed Mansir, directeur de l'ERAC Sud, et Mohamed Bouayad, membre de la C.C.I.S.A, se pencheront aussi sur la situation des zones industrielles de Tiznit et Sidi Ifni.
    En dernière session, avant une lecture des recommandations, les différents intervenants aborderont la question des opportunités d'investissement dans la province.
    A noter que l'infrastructure de base de la région est apte à recevoir n'importe quel type d'industrie, surtout dans les milieux urbains. Sur les 730 km de réseau routier 630 sont goudronnés. Sidi Ifni dispose même d'une zone industrielle qui connaît un certain dynamisme en raison de l'état d'avancement des travaux du port de la cité. Au niveau de la pêche, la capacité de ce port est actuellement de 80.000 tonnes/an et elle sera de 200.000 une fois le chantier en cours achevé.

    Malika ALAMI Correspondante à Agadir

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc