×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Eco-Consom

Regard sur l'actualité

Par L'Economiste | Edition N°:74 Le 08/04/1993 | Partager

Bosnie: Un an de guerre

En avril 92, Sarajevo revenait dans l'Histoire, après avoir donné le départ de la première guerre mondiale, 80 ans plus tôt. Ce qui peut-être a inhibé toute intervention du monde occidentale, rapide, quelques mois auparavant, à "s'allier" pour la cause koweito-pétrolière. La Bosnie-Herzégovine était une mini-Yougoslavie, sans ethnie majoritaire, à la différence de la Slovénie et la Croatie, que les Serbes ont oubliées pour se tourner vers un ennemi moins fort. La "purification ethnique" a commencé car "partout où il y a un Serbe, c'est la Serbie". L'Europe s'est tenue à l'écart, dès l'été dernier, en découvrant une photo d'un vieil homme amaigri derrière les fils barbelés. Elle observe le retour de la barbarie, des camps de concentration à ses portes et trouve mille et un prétextes à sa passivité. Le Monde musulman ne s'émeut pas du sort de ses lointains frères d'Europe. Reste les convois humanitaires: la"force" de l'ONU en vient à supplier les Serbes pour qu'ils lui cèdent le passage. Longtemps, toute crise des Balkans augurait de graves problèmes mondiaux.

Clinton vote Eltsine

Eltsine devra affronter un référendum le 25 avril et la menace des "conservateurs" communistes. Dans son panier de promesses électorales, il apporte aux Russes quelques Dollars, depuis toujours, chers au coeur des Moscovites: 1,6 milliard. Quant à l'Amérique, elle même en crise économique, elle ne peut fournir d'aide désintéressée: 700 millions de Dollars reviendront de Russie aux USA, acheter le blé du Middle West, 200 autres à acheter les produits industriels. Les dons serviront surtout au démantèlement des lanceurs d'armes nucléaires. Ce qui permettra ,a au Pentagone de nouvelles économies. Pour renforcer le libéralisme en Russie, 75% du montant de l'aide globale sera dirigé vers le secteur privé pour que l'abandon du communisme soit irréversible.

Appel pour l'emploi des jeunes

La CGEM vient de lancer un appel aux entreprises en faveur de l'emploi des jeunes diplômés. Largement diffusé dans la presse, cet appel du président Bennani-Smires note que les efforts de formation réalisés par les pouvoirs publics se sont avérés insuffisants à cause de la structure démographique, mais aussi des "nombreuses contraintes financières que les opérateurs ont subies". La CGEM rappelle son initiative, prise en 1986 et développée récemment par le CNJA en faveur de l'insertion formation. M. Bennani-Smires indique qu'il "appartient (...) aux chefs d'entreprises (...) de répondre à l'Appel Royal et de participer à l'intégration des jeunes diplômés".

La nouvelle loi d'insertion-formation (BO du 23 mars 1993 et publiée dans CEDEIS de cette semaine) donne selon la CGEM "toute la souplesse et la flexibilité nécessaires".

Dates de valeur, les banques françaises malmenées

Un arrêt de la Cour de Cassation française vient de décider que la pratique des dates de valeurs n'est pas justifiée lorsqu'il s'agit de versements en espèces. En revanche, la Cour l'a admise pour les remises de chèques. Cet arrêt casse une décision de 1990 qui avait admis un délai d'encaissement ou de décaissement, pour les chèques et pour les versements en espèces, délai qui permettait de considérer la pratique des dates de valeur comme rémunération de la banque. L'arrêt de la Cour de cassation va relancer les "accrochages" entre les clients et les banquiers en France.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc