×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Réforme portuaire
Le projet ne sera pas retiré

Par L'Economiste | Edition N°:1926 Le 28/12/2004 | Partager

. Le ministère de l’Equipement reste toutefois ouvert à toute proposition d’amendement. Les cadres de l’Odep veulent entrer dans le capital de la SodepLe feuilleton de la réforme portuaire connaîtra-t-il enfin un épilogue? En tout cas, les partenaires sociaux se réunissent aujourd’hui sous la houlette du Premier ministre, Driss Jettou, pour débattre de ce projet qui rencontre beaucoup de résistance. Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et des Transports, aura en fin de compte tenu sa promesse envers les syndicats qui voulaient absolument une réunion en présence du Premier ministre. Aussi, les cadres supérieurs du futur ex-Odep, réclameront-ils lors de cette rencontre, la désignation par Driss Jettou d’une commission officielle chargée de la négociation avec le gouvernement. «Celle-ci étudiera les amendements à rajouter au projet de la réforme portuaire», souligne Naji Najim, secrétaire général du syndicat des cadres de l’Odep, affilié à l’UGTM. Les cadres supérieurs réclament également un engagement écrit du Premier ministre «de joindre les amendements proposés par le syndicat dans le projet de loi», ajoute Naji. Selon lui, les résultats de la commission doivent être adoptés et présentés comme un projet de gouvernement au Parlement. Les cadres de l’Office sont également intéressés par le capital de la future société d’exploitation des ports (Sodep). «Puisque le capital de la Sodep sera ouvert au privé, les salariés de l’Office ont le droit de réclamer un pourcentage dans ce capital. C’est par les efforts et le sacrifice des employés que l’Odep est devenu une référence dans son domaine», affirme-t-on sans hésitation auprès de la centrale. Du côté du ministère de l’Equipement et des Transports, les responsables affirment qu’ils restent ouverts à toute proposition des syndicats. «Les cadres n’ont qu’à formuler leurs doléances par écrit et elles seront traitées lors du passage au Parlement. Nous sommes ouverts à toute proposition sauf pour le retrait», soutiennent les responsables de ce département. Signalons que les syndicats ont ouvert les hostilités en décrétant une grève générale qui a duré deux jours, les 22 et 23 décembre. Les centrales reprochent au ministère de l’Equipement et des Transports d’avoir conçu le projet de loi dans le secret. De plus, selon des cadres de l’Odep, certains articles du projet de loi pénalisent les employés du futur ex-office. Ils donnent la priorité de travailler au sein de la future agence nationale des ports aux fonctionnaires du ministère et aux agents expérimentés. Les cadres de l’Office sont relégués au 3e rang.


Nouvelle organisation

Le projet de loi 15-02 définissant la nouvelle organisation des ports et qui vient d’être adopté par le dernier Conseil des ministres, prévoit la substitution de l’Odep par deux entités: l’Agence nationale des ports (ANP) et la Société d’exploitation des ports (Sodep). Sous la tutelle de l’Etat, l’ANP assurera le respect des dispositions de la nouvelle loi. L’Agence exerce, selon l’article 32, ses attributions sur l’ensemble des ports, à l’exception de Tanger-Med. Elle devra disposer de structures administratives dans chaque port ou groupe de ports pour mieux honorer les missions qui lui incombent, telles que le développement et la modernisation des ports. Elle jouera également un rôle de régulation du secteur désormais livré aux lois de la concurrence. La Société d’exploitation des ports a quant à elle pour objectif l’exploitation des activités portuaires et le cas échéant la gestion des ports. Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc