×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Recul de l'indice du coût de la vie en Décembre : Le groupe alimentaire toujours en baisse

Par L'Economiste | Edition N°:66 Le 11/02/1993 | Partager

L'enquête sur les prix de détail, effectuée en Décembre, dans huit grandes villes du pays, et portant sur 210 articles classés en cinq groupes de produits, révèle un léger recul de l'indice du coût de la vie (ICV). Celui-ci a atteint 483,7 points contre 484 un mois plus tôt, soit une baisse de 0,1%.
A l'exception du groupe alimentaire dont l'indice a régressé, contribuant ainsi à la baisse de l'indice général du coût de la vie, tous les autres ont marqué une augmentation.
L'indice des produits alimentaires, qui interviennent généralement pour plus de la moitié dans les dépenses des ménages, s'est établi à 497,5 points contre 499,7 en Novembre, soit un fléchissement de 0,4%. Celui-ci découle du recul des sous-groupes oeufs (-5,8%), fruits frais (-5,1%) et légumes frais (-4,3%). Les taux de croissance des sous-groupes qui ont enregistré la tendance opposée varient entre 0,1% pour les viandes et les céréales et 2,1% pour les plantes aromatiques.
En progression de 0,6%, l'indice du groupe habillement s'est élevé à 391,2 points contre 389 en Novembre. Tous les sous-groupes ont contribué à cette hausse, en particulier le linge de corps (+1,4%) et les frais de confection (+1,2%).
L'indice du groupe habitation a augmenté de 0,2% à 399,5 points, grâce au loyer (+0,4%), au mobilier-linge de maison (0,5%) et aux appareils ménagers (0,2%).
Enregistrant la plus forte progression, soit 0,8%, l'indice du groupe entretien-hygiène-soins s'est établi à 374,2 points, suite à l'augmentation des prix des services d'entretien (+0,7%), des services de toilette (0,4%) et des soins médicaux (1%).
L'indice du groupe transports-loisirs-divers, enfin, s'est accru de 0,4% pour atteindre 579,9 points. Cette hausse provient uniquement de l'augmentation des prix des transports privés (0,3%) et en commun (3,4%). Les autres sous-groupes s'étant stabilisés à leur niveau de Novembre.
L'analyse par villes fait ressortir par ailleurs une baisse généralisée de l'ICV, à l'exception de Casablanca, où il a progressé de 0,1% à 491 points, et de Marrakech où il s'est stabilisé pratiquement à 500 points. L'ICV a reculé de 0,3% à Rabat, de 0,2% à Fès et Agadir et de 0,1% à Tétouan, Kénitra et Oujda.
La lecture croisée de l'ICV par groupes de produits et par ville révèle, en outre, que les indices les plus forts correspondent à Marrakech pour l'alimentation, Agadir pour l'habillement et transports-loisirs-divers, Rabat pour l'habitation et Fès pour l'entretien-hygiène-soins.

Hakima El Mariky

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc