×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Recherche-développement et innovation
Un petit point du PIB!

Par L'Economiste | Edition N°:2416 Le 06/12/2006 | Partager

. Peu d’effet sur la production scientifique«IL y a un réel déficit d’investissement en matière de recherche-développement et d’innovation, particulièrement de la part des entreprises marocaines». Le constat est de Mohamed Smani, directeur de l’association R&D Maroc et fervent défenseur du développement de la recherche. L’investissement dans la recherche n’a représenté en 2005 que 0,83% du Produit intérieur brut (PIB). En 1997, il était à peine de 0,3%. En plus, c’est l’Etat seul qui supporte cet investissement.Même si cette progression est perçue par certains observateurs comme une «percée significative», elle n’en demeure pas moins «insignifiante» au regrad de beaucoup d’autres. Mohamed Smani estime, d’ailleurs, que cette forte progression n’a pas eu pour le moment d’effet significatif sur la production scientifique. «Cet effort ayant porté essentiellement sur l’augmentation des salaires et primes de recherche, notamment, et très peu sur des programmes prioritaires de recherche et pas du tout sur des projets en partenariat avec les entreprises». C’est d’ailleurs le peu de relations entre l’université et les entreprises, et donc le transfert de connaissances vers l’industrie qui «étonne» le plus. Les résultats d’une enquête menée en 2005 par l’association R&D Maroc ont confirmé cette lacune. «Il n’y a pas de quoi être fier, la recherche reste marginalisée dans notre pays», affirme avec amertume Smani. «Face à ce déficit, les acteurs publics, les corps intermédiaires et les entreprises doivent se mobiliser pour arrêter un plan d’action intégré visant à favoriser l’innovation dans les entreprises et la valorisation des résultats de la recherche», souligne le directeur de R&D Maroc. «C’est à cette condition que l’on peut garantir que chaque centime investi dans la recherche-développement pourra contribuer à la stimulation de la croissance, à l’amélioration de la compétitivité et à la production de l’emploi qualifié de demain», ajoute-t-il.L’innovation et la recherche restent donc les facteurs-clés de l’avenir, comme il se plaît à dire. Et c’est pour cette raison qu’elles doivent «être soutenues de façon active, cohérente et durable par les pouvoirs publics». Comment? Smani n’hésite pas une seconde et préconise l’élaboration d’«une politique qui pourra être fondée sur les bonnes pratiques internationales en la matière et sur la pérennisation des actions menées à titre pilote au Maroc depuis les dernières années». Une condition cependant: pour qu’ils puissent réussir, toute politique et plan d’action doivent «impérativement tenir compte, en particulier, des difficultés rencontrées par les entreprises à s’informer, programmer, mettre en œuvre, commercialiser et concevoir». Ce n’est qu’ainsi que l’on peut «être en mesure de répondre aux changements rapides de la demande et d’innover afin de rester compétitif».


Bourse à projets

UNE bourse à projets est programmée pour Innova 2006. Elle constitue un lieu de rencontre entre l’offre et la demande en termes d’accompagnement de projets. En effet, elle a plusieurs objectifs, dont notamment la facilitation de l’implantation des entreprises ou des projets d’investissement dans les zones d’activité existantes ou en cours. Elle aura aussi pour rôle de favoriser le transfert des connaissances en créant des partenariats entre des PME-PMI, les grandes entreprises, les structures de formation et de recherche et les acteurs de l’économie régionale, nationale et internationale.J.E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc