×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

RCC: La SARL reprend du poil de la bête

Par L'Economiste | Edition N°:626 Le 28/10/1999 | Partager

· Cette forme représente 80% du total des sociétés au cours du mois de septembre
· L'agriculture en baisse, les services et les BTP en hausse


A chacun son bug. Après les ordinateurs et les différents systèmes électroniques, les statuts juridiques des entreprises sont aussi dans l'oeil du cyclone. En effet, il ne reste plus que deux mois pour harmoniser les statuts des sociétés anonymes, la date butoir étant le 1er janvier 2000.
En attendant, les certificats négatifs délivrés aux personnes morales par le Registre Central du Commerce (RCC) se sont élevés à fin septembre à 7.993, soit une augmentation de 27% par rapport à la même période en 1998. Cette tendance à la hausse est également relevée au niveau des personnes physiques qui enregistrent une progression de 26%. Pour le seul mois de septembre, 1.229 certificats négatifs ont été accordés aux personnes morales, contre 1.078 à la même période de l'année dernière (+14%).
Sur ce total, la SARL en détient 80% avec 985 certificats dont 48 à associé unique. Sur les neuf premiers mois, la SARL affiche une progression de 23% et continue sur la tendance haussière observée au premier semestre (+27%).
Encore très prisée en dépit des dangers qu'elle représente pour les associés, la Société en Nom Collectif (SNC) enregistre la plus forte évolution en septembre (+48%) et sur les neuf premiers mois de l'année (+75%).
De son côté, la SA marque en septembre un recul de 17% par rapport à la même date de l'année dernière: 69 certificats négatifs dont une Société Anonyme Simplifiée (SAS).
Pour les neuf premiers mois de l'année, 648 certificats négatifs ont été accordés pour cette forme juridique, contre 657 un an auparavant (-1%).
Toujours à fin septembre, le cumul des intentions de création des entreprises commerciales a atteint 16.560, représentant une augmentation de 27% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 1998. Sur les 3.052 demandes traitées au RCC en septembre, 1.964 ont été accordées, soit une hausse de 43% par rapport à août et de 13% comparativement à septembre 1998. La répartition régionale des certificats négatifs accordés montre une forte concentration des intentions de création au niveau du Grand Casablanca et de Rabat-Salé-Zemmour-Zaïr. Pour le seul mois de septembre, ces régions détiennent à elles seules 50% du total des certificats négatifs délivrés à l'échelle nationale (967). Elles sont suivies de celles de Tanger-Tétouan (10%) ou encore de Marrakech-Tensift-El Haouz et Sous-Massa-Darâa avec 6%.
Par secteur, et toujours pour le mois de septembre, la répartition des certificats négatifs révèle une baisse au niveau de l'agriculture et des pêches (-18%) et des mines et énergies (-7%). En revanche, les autres secteurs affichent des progressions appréciables par rapport au même mois de l'année dernière, notamment pour les services (+11%), les industries (+33%) ou encore les BTP (+49%).

Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc