×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    RAM et SNTL créent Atlas Patrimoine National

    Par L'Economiste | Edition N°:2779 Le 19/05/2008 | Partager

    . Le transporteur et le logisticien se lancent un nouveau défi . Booster le plan de développement du pôle touristique de RAM. Un chiffre d’affaires prévisionnel de 6 millions de DH dès 2010ATLAS Hospitality Morocco, pôle touristique et services de Royal Air Maroc, et la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL) vont annoncer officiellement la création d’une société anonyme, dénommée Atlas Patrimoine National (APN). Le capital social de cette nouvelle entité, non révélé, sera détenu conjointement par RAM et SNTL.De sources proches du dossier, on confie que la création de APN répond aux besoins du plan de développement stratégique 2007-2012 de Atlas Hospitality Morocco. Plan qui ambitionne de doubler le nombre d’unités hôtelières du pôle touristique et services de Royal Air Maroc, de 12 actuellement à 24 unités. Pour rappel, Atlas Hospitality Morocco a été érigé en pôle de croissance et d’expertise en 2005 parmi les métiers de RAM. Ce qui avait valu à l’entreprise une série de repositionnements stratégiques dont sa transformation en holding. L’actuel plan de croissance auquel elle est soumise, axé sur le développement de l’infrastructure hôtelière du groupe, nécessite une importante prospection foncière. C’est ainsi que la nouvelle entité créée entre RAM et SNTL s’est vu assigner la valorisation d’un terrain inexploité, propriété de la SNTL, de 4.284 m2 à Tétouan. Sa première réalisation, en partenariat avec Atlas Hospitaly, sera la construction d’un hôtel 4* de 110 chambres et 27 suites. Ce qui permet de croire que l’objectif des 6.000 lits de Atlas Hospitality à atteindre d’ici à 2010 est réalisable. A noter que les dernières statistiques publiées sur le site Web de l’entreprise estiment à 4.400 le nombre de lits, en 2007, pour l’ensemble de ses unités hôtelières. De même, on annonce que la prochaine étape sera la valorisation d’un terrain de 27 ha, propriété de Atlas Hospitality, sur la route de Ourika, région de Marrakech. Sur ce site, il est prévu la construction d’un complexe touristique composé d’un hôtel 5*, de riads, un club de vacances et un centre d’estivage pour le personnel de l’entreprise. Selon de toutes premières informations, le business plan de Atlas Patrimoine National, validé par les partenaires, prévoit un chiffre d’affaires de plus de 6 millions de DH dès 2010. Celui-ci devrait passer à 28 millions en 2014 avant d’être porté à 39 en 2009. Les mêmes prévisions tablent sur une évolution positive du résultat brut d’exploitation: il devrait passer de 1,5 million de DH en 2010 à 11,4 millions quatre ans plus tard avant de s’élever à 18,4 millions en 2019. Mais il faudra attendre 2013 pour voir Atlas Patrimoine National commencer à réaliser un résultat courant positif. Les estimations font état de plus de 13 millions de DH dès 2019.


    SNTL, au fil de son histoire

    CRÉÉ sous le nom du Bureau central des transports, par dahir en 1937, relatif aux transports par véhicules automobiles sur route, ce bureau est devenu l’Office national des transports (ONT) en 1958. Depuis le 1er janvier, l’ONT est devenu la Société nationale des transports et de la logistique (SNTL), régie par la législation relative aux sociétés anonymes.B. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc