×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Finances-Banques

Rachat d’actions : IAM renouvelle son programme

Par L'Economiste | Edition N°:3501 Le 05/04/2011 | Partager
Pas moins de 16 millions de titres pour 1,82% du capital
Opération simultanée à Casablanca et à Paris

Maroc Telecom relance son programme de rachat d’actions. L’opérateur historique qui n’en est pas à sa première opération veut racheter 1,82% de son capital, soit un maximum de 16 millions d’actions pour un montant de 3,4 milliards de DH. La fourchette varie entre un prix maximum d’achat de 210 DH et un prix minimum de vente de 135 DH. Pour financer ce programme, l’opérateur va recourir à ses ressources propres via sa trésorerie disponible qui s’élève à 89 millions de DH. Ce programme s’étalera sur 18 mois, à compter du 13 juin 2011.
Etant coté sur la Bourse de Paris et celle de Casablanca, les achats et les cessions des titres IAM seront effectués à tout moment sur les deux places. Cependant, Maroc Telecom se voit assujettie à la réglementation relative à l’acceptation des contrats de liquidité imposée par l’Autorité des marchés financiers (AMF).
La gestion de ce programme a été confiée à Rothschild & Cie Banque. Ainsi, l’arrangeur de l’opération doit mettre en œuvre, à Casablanca, un contrat de régularisation de cours pour lequel un montant de 55 millions de DH a été affecté. A Paris, celui-ci sera appelé à mettre en oeuvre un contrat de liquidité pour un montant total de 7,5 millions d’euros (soit plus de 80 millions de DH).
Quant à l’exécution des ordres, elle sera confiée exclusivement à M.S.IN. La société de Bourse devrait procéder aux ordres donnés par Rothschild & Cie sur la Bourse de Casablanca. Toutefois, «Maroc Telecom s’engage à ne transmettre aucune instruction ou information destinée à orienter les interventions des deux prestataires», est-il indiqué au sein de l’opérateur.
Avant cette opération, Maroc Telecom s’était déjà engagé sur trois programmes de rachat. Le premier en 2007, le second en 2008 et le troisième en 2009 qui devrait être achevé le 10 juin 2011.
Côté indicateurs, à fin 2010, l’opérateur historique maintient un niveau de croissance soutenu en préservant ses marges. Le chiffre d’affaires passe à plus de 31,7 milliards de DH, soit une augmentation d’environ 4,3%. Aussi, légère hausse du résultat net part du groupe (+2,3%) de la même période qui passe à 14,3 milliards de DH. Compte tenu des performances annuelles, les recommandations de l’achat du titre en Bourse sont légion.

R. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc