×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

Rabat marche pour la Palestine

Par L'Economiste | Edition N°:2315 Le 10/07/2006 | Partager

. Une manifestation pour dénoncer l’escalade militaire israélienne à GazaL’ATMOSPHÈRE ce samedi 8 juillet au centre de Rabat avait des allures de «premier mai». Mais c’est pour une tout autre cause que des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées depuis les premières heures de la matinée. Elles étaient là pour une marche nationale de solidarité avec le peuple palestinien. Un peuple en proie, depuis début juin, à un cycle de violences et d’agressions de la part de l’armée israélienne, notamment dans la bande de Gaza où incursions de Tsahal, assassinats et arrestations sont le lot quotidien de la population. Initiée par le Groupe d’action national pour le soutien à l’Irak et à la Palestine et l’Association marocaine de soutien à la lutte du peuple palestinien (AMSLP), cette marche a vu la participation de plusieurs acteurs politiques, associatifs et syndicaux. Elle a démarré à Bab El Had, emprunté les avenues Hassan II et Mohammed V pour finir à la place Bab Rouah. Comme pour beaucoup d’autres marches, celle de samedi dernier s’est distinguée par la présence de membres de partis et associations islamistes. Une fois n’est pas coutume, toutes les voix qui se sont élevées ce jour-là ont parlé le même langage. Tous ont condamné la politique Tsahal menée dans les territoires occupés. Le mutisme des pays arabes et musulmans, la complicité américano-israélienne et l’inefficacité des réactions européennes et onusiennes sont également passées à la trappe. Le droit du peuple palestinien à un Etat indépendant et souverain a été réitéré. Mais certaines voix se sont également élevées pour appeler les Palestiniens à unir leur rang et cesser les guerres intestines, qui affaiblissent leurs capacités de résistance et renforcent la position de l’Etat hébreu aussi bien sur le terrain que sur la scène internationale. Symboles de cette impérative unité, des drapeaux palestiniens et des portraits du défunt président Yasser Arafat ont été brandis par les manifestants.T. Q.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc