×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Quai à conteneurs: La pré-sélection lancée

Par L'Economiste | Edition N°:1695 Le 30/01/2004 | Partager

. L'adjudicataire sera connu avant fin décembre prochainLa construction et l'équipement du nouveau port nécessiteront 4,3 milliards de DH. Les responsables de l'Agence spéciale Tanger-Med se penchent actuellement sur la pré-sélection des sociétés retenues pour l'octroi des différentes concessions du quai à conteneurs, qui inclut la prise en charge par l'adjudicataire des investissements relatifs aux superstructures et équipements du quai. Les modalités d'attribution de la concession du quai à conteneurs ont été annoncées le 20 janvier devant un parterre composé de gestionnaires de fonds d'investissement, de banques d'affaires et d'institutions financières nationales et internationales. Et c'est en décembre 2004 que sera rendu public le nom du soumissionnaire retenu. La zone franche constitue un chantier de grande importance puisque pour son aménagement, l'agence a prévu 2,3 milliards de DH. En fait, il sera question de 3 zones franches: logistique, industrielle et commerciale. Selon les responsables du projet, «la création d'une zone franche logistique associée à un port en eau profonde permettra de décentraliser et de diversifier les activités économiques et commerciales de la région Nord du Maroc». Située à des encablures du port, cette zone englobera des activités liées à l'assemblage et au packaging, et à celles postmanufacturières de petite taille. Ces activités concernent les industries de transformation légère comme les produits électriques et électroniques, pièces détachées, l'agroalimentaire.Les industries ciblées par la zone franche logistique utiliseront une main-d'oeuvre importante et peu d'énergie dans des surfaces de production limitées. Dans ce contexte, la zone franche logistique se veut attractive en termes de taille et de flexibilité. En effet, elle s'étalera sur 60 à 98 ha, proposant à la location des entrepôts construits sur une superficie de 49.000 m2. De nombreuses possibilités d'extension vers d'autres zones du ressort territorial de TMSA seront offertes. Les initiateurs du projet prévoient de confier la zone franche logistique à un opérateur dédié qui offrira des services et des commodités avec une fiscalité avantageuse.La zone industrielle sera un prolongement de la zone franche de Tanger. Les opérateurs attirés par les avantages des coûts de transformation compétitifs en bénéficiant des effets de la plate-forme multimodale unique seront servis. La zone franche commerciale est, elle, destinée aux entreprises de commerce de gros, de détail et de services. De plus, cette zone bénéficiera de dispositions très avantageuses en matière fiscale, douanière et transfert de devises. Le projet promet une infrastructure moderne. A. B. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc