×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Qatar Airways: “La guerre n'affectera pas nos objectifs”Bahjat Helweh, manager Afrique du Nord

Par L'Economiste | Edition N°:1479 Le 19/03/2003 | Partager

. La compagnie qatariote augmentera en juin ses vols à partir du Maroc. Des pourparlers avec la RAM pour une complémentarité des dessertes“Le Maroc nous motive plus que la guerre ne nous inquiète”. Bahjat Helweh, le responsable Afrique du Nord de Qatar Airways, tient d'emblée à planter le décor face à une quasi certaine guerre en Irak. Implanté depuis près d'un an au Maroc, le transporteur insiste sur le potentiel du marché local. “La politique de l'open sky, les 10 millions de touristes, la sous-exploitation de l'existant… nous encouragent à nous investir davantage”, lance confiant Helweh. Qatar Airways est la plus jeune compagnie de transport dans le Golfe. Créée en 1994, elle n'a réellement commencé à se développer que deux ans plus tard. Avec une flotte composée d'une vingtaine d'avions quasi neufs, la compagnie dessert actuellement une quarantaine de pays. “Avant la fin de cette année, nous augmenterons notre flotte à 35 avions pour une cinquantaine de destinations”, annonce Helweh. En fait, à coup de milliards injectés, Qatar Airways tient, depuis plusieurs années, le haut du pavé au classement mondial en termes de taux de croissance. La stratégie de la compagnie n'y est certainement pas étrangère. Qatar Airways “s'adosse dans ses pays d'implantation à l'opérateur national dans le but de rechercher une complémentarité de l'activité”, explique le manager. Et d'ajouter que cette stratégie s'applique parfaitement au marché marocain. Le Royaume représente un hub idéal pour toutes les compagnies du Golfe. Celles-ci peuvent par le biais de partenariats facilement étendre leur champ d'action vers les pays d'Europe, d'Amérique et d'Afrique. Cependant, à ce jour, aucune compagnie ne s'est durablement adossée à la RAM pour se développer, regrette Helweh. Il ajoute: “Nous sommes en pourparlers avec le transporteur national. Nous pensons fermement que notre développement mutuel doit passer par un partenariat, la RAM vers l'Amérique et l'Afrique, et Qatar Airways vers les pays d'Extrême-Orient. Et la guerre n'affectera nullement nos ambitions”. Signe de confiance dans l'avenir, Helweh assure que Qatar Airways démarrera en avril une grande campagne de communication sur “le marché marocain pour se faire connaître et dans les pays du Golfe pour promouvoir la destination Maroc”.Adil HMAITY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc