×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique

Provinciales: Une nouvelle course commence

Par L'Economiste | Edition N°:1605 Le 19/09/2003 | Partager

. Près de 7.166 candidats répartis sur 394 listes sont en lice . PI, USFP, SAP et RNI en têteLe processus électoral n'a pas encore révélé tous ses secrets. Après les communales, c'est le tour des élections des membres des Conseils préfectoraux et provinciaux programmées pour le 24 septembre. Mardi 16 septembre était le dernier délai de dépôt de candidatures. Les candidats avaient deux jours pour s'incrire. Selon le ministère de l'Intérieur, le nombre de listes présentées durant la période réservée au dépôt des candidatures (du 14 au 16 septembre) en vue de pourvoir aux 1.085 sièges composant les Conseils de l'ensemble des préfectures et provinces du Royaume est de l'ordre de 394 listes regroupant 7.166 candidats, contre 290 listes présentées en 1997 groupant 8.137 candidats pour 1.194 sièges à pourvoir. Ainsi, la moyenne des listes déposées par préfecture ou province est de l'ordre de 6,46 listes contre 4,26 en 1997. Les listes de candidats dites “listes unies” (déposées au nom d'une même formation politique) sont de l'ordre de 262 listes, soit 66,50% du total. Par contre, les “listes combinées”, (groupant les candidats relevant de partis) s'élève à 132 listes, soit 33,50%. Les formations politiques traditionnelles maintiennent leur offensive. Les grands ténors sont le parti de l'Istiqlal (1.085 candidats) qui occupe la première place. Il est talonné de près par l'USFP (907 candidats). Fait marquant: l'entrée en force des SAP qui viennent en troisième position (878 candidats) devançant ainsi le RNI qui n'a présenté que 682 candidats. Le PJD est également présent. Il occupe la septième place avec 277 candidats.A noter que les membres des Conseils préfectoraux et provinciaux sont élus par un collège électoral formé, au niveau de chaque préfecture et province, des membres des Conseils des communes urbaines et rurales élus le 12 septembre 2003 et dont le nombre s'élève à 22.945. L'élection aura lieu au scrutin de liste à la représentation proportionnelle suivant la règle du plus fort reste.Il est à préciser enfin qu'en vertu des dispositions de l'article 47 du code électoral, le récépissé définitif est délivré dans les quarante-huit heures du dépôt, lorsque les candidatures paraissent conformes aux prescriptions légales en vigueur. De ce fait, le nombre de listes présentées reste provisoire, précise le ministère dans un communiqué.


Répartition des candidatures par parti

La répartition par tendance politique de l'ensemble des candidats en lice se présente comme suit: PI : 1.085 candidats (15,14% du total des candidatures), USFP : 907 candidats (12,66%), SAP : 878 candidats (12,25%), RNI : 682 candidats (9,52%) - MP : 592 candidats (8,26%), UD : 437 candidats (6,10%), MNP : 385 candidats (5,37%), PPS : 340 candidats (4,74%), PJD : 277 candidats (3,87%), PND : 280 candidats (3,91%), UC : 293 candidats (4,09%), MDS : 150 candidats (2,09%), FFD : 149 candidats soit (2,08%), PSD : 142 candidats (1,98%), ADL : 106 candidats (1,48%), AL AHD : 122 candidats (1,70%), PRD : 76 candidats (1,06%), PED : 50 candidats (0,70%), GSU : 44 candidats (0,61%), PDI : 36 candidats (0,50%), PFC : 34 candidats (0,47%), PRE : 32 candidats (0,45%), PML : 21 candidats (0,29%), CNI : 20 candidats (0,28%), PCS : 11 candidats (0,15%), ICD : 13 candidats (0,18%), PA : 4 candidats (0,06%).Nadia DREF (MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc