×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Courrier des Lecteurs

Progression de 2% du trafic portuaire en février

Par L'Economiste | Edition N°:74 Le 08/04/1993 | Partager

Le trafic portuaire a repris en février 1993 après une baisse de 1,7% en janvier. Le volume global manipulé a atteint 6.509.882 tonnes, en progression de 2,1% sur le même mois de 1992. L'observation des mouvements des échanges fait ressortir une hausse de 4,1% pour les importations, les exportations ayant affiché un léger repli.

Ainsi, les importations se sont élevées à 3.543. 180 tonnes contre 3.405.172 pour le même mois de l'année précédente. Cet accroissement de 4,1% résulte principalement de la progression enregistrée au niveau des approvisionnements en céréales et en hydrocarbures. Les importations de céréales ont en effet grimpé de 39,3% à 632.563 tonnes, celles des hydrocarbures de 2,4% à 1.562.4289 tonnes.

Les exportations, en régression de 0,1% en dépit d'une hausse des phosphates (6,8%) et des agrumes et primeurs (14%), se sont établies à 2.966.702 tonnes contre 2.970.569 en février 1992. Ce léger recul provient essentiellement de la baisse des expéditions d'engrais (31,4%), d'acide phosphorique (0,2%) et de certains produits miniers.

Au cours du mois de février, aucune des trois composantes du trafic portuaire (vracs solides, vracs liquides et marchandises générales) n'a accusé de recul. Avec un taux de croissance de 0,6%, les vracs solides se sont élevés à 3.199.199 tonnes contre 3.181.314 en 1992. Ce faible accroissement découle des tendances divergentes enregistrées par les différents produits composant cette rubrique. Si les céréales et les phosphates ont grimpé de 39,3% et 6,8% respectivement, le charbon, les engrais et le soufre ont en revanche régressé de 50,9%, 47,4% et 15,7 %.

Le trafic des vracs liquides est passé de 2.007.682 tonnes en février 1992 à 2.053.119 tonnes au titre de la même période de 1993, soit une augmentation de 2,3% . En dehors de I' acide phosphorique qui a faiblement diminué, tous les autres produits ont connu un accroissement par rapport à leur niveau de 1992.

Le volume global des marchandises générales s'est apprécié de 7% à 999.081 tonnes. Le trafic des conteneurs a augmenté de 2,2% à 258.483 tonnes. Il a progressé de 4,3% à l'import et diminué de 1,5% à l'export. Avec 289.602 tonnes, le trafic des marchandises transportées par camions TIR s'est accru de 15,7% dont 9,8% à l'import et 20,7% à l'export.

L'évolution du trafic en février a été variable suivant les ports. La plus forte progression a concerné les ports sahariens. Avec un volume de marchandises manipulé de 301.591 tonnes, ces ports ont marqué une augmentation de 36% par rapport à 1992. Celle-ci provient de l'intensification du cabotage des hydrocarbures (+183%) et des exportations de phosphates (+21,5%). Tiré par les importations de pétrole brut (+27,5%) et les exportations du virgin naphta (+49,4%), le trafic du port de Mohammédia s'est établi à 1.148.518 tonnes, soit un accroissement de 22,6%. Le trafic du port de Tanger a connu un bond en avant de 14,6% à 269.476 tonnes suite à l'évolution des hydrocarbures (+30,4%) et des agrumes et primeurs dont le tonnage a plus que doublé comparativement à février 1992.

Mis à part ces trois ports, tous les autres ont accusé un recul de leur trafic. Ce recul varie entre 0,9% pour Casablanca et 56,8% pour Kénitra. Pour Agadir, Nador et Jorf Lasfar, il est de 22%, 13,6%, et 1,2% respectivement.

Enfin, 128.084 passagers (+10,3%) on transité par Tanger. 52.996 ont été enregistrés à l'entrée (+7,2%), 70.301 à la sortie (11,7%) et 4.787 en croisière (27,9%).

Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc