×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Programme de développement régional
Premier test à Fès

Par L'Economiste | Edition N°:2158 Le 25/11/2005 | Partager

. 3 milliards de DH pour le développement de la destination. Ouarzazate-Zagora et Meknès-Tafilalet en cours de finalisationLE coup d’envoi du programme de développement régional touristique sera donné cet après-midi à Fès. Il est le premier d’une série de programmes similaires qui seront signés pour d’autres régions du pays, notamment Casablanca, Ouarzazate-Zagora et Meknès-Tafilalet. Le PDR de Casablanca, pourtant finalisé, n’avait pas été validé par toutes les parties. A Fès, une importante cérémonie est prévue pour l’occasion. Elle sera clôturée par la signature de trois conventions. Le gouvernement, les autorités locales et le Conseil régional du tourisme s’engageront ainsi à assurer le suivi des accords passés. Hormis les départements ministériels concernés, les autorités locales, le corps des élus et le CRT, trois partenaires institutionnels, accompagneront ce développement. L’Office national marocain du tourisme pour la partie marketing et promotion, les chemins de fer (l’ONCF) pour la partie transport ferroviaire et la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) pour le financement contribueront fortement à la mise en œuvre du PDR. Trois milliards de dirhams seront consacrés à la région Fès-Boulemane. Un plan de développement quantifié a été élaboré. Il se fixe pour principal objectif le triplement des nuitées et le doublement de la capacité de la ville à l’horizon 2015. L’animation et la densification des dessertes aériennes bénéficieront d’une attention particulière. Pour le volet animation, c’est la Fondation «Esprit de Fès» qui prendra en charge l’organisation d’événements, en partenariat avec le Conseil de la ville. L’Association Fès-Saiss deviendra ainsi la «Fondation Esprit de Fès». C’est également ce vendredi 25, que le premier conseil d’administration de la Fondation doit se tenir. Fès devra désormais abriter, deux ou trois événements annuels d’envergure. La réussite du Festival des musiques sacrées, devenu, depuis sa création, une manifestation internationale, offre des perspectives optimistes. 50 à 60 millions de dirhams devraient être, chaque année, destinés à la promotion de tels événements. Pour les initiateurs du programme, les mêmes que ceux qui ont conçu le contrat-programme du secteur touristique (le PDR est une partie intégrante de la Vision 2010), il s’agit d’une véritable révolution. Au Maroc, le concept est novateur. L’avis est partagé par Driss Faceh, président du CRT de Fès, qui se félicite d’accueillir en premier ce programme. «Au-delà du repositionnement touristique de la ville, c’est toute la région qui devrait bénéficier de l’impact du développement touristique», affirme-t-il. L’inexploitation des potentialités existantes a dicté la conception de PDR. «La combinaison de produits authentiques et la diversité des potentiels est à même de consolider le produit culturel marocain à l’échelle mondiale et d’attirer une clientèle à haute contribution, estime-t-on au ministère du Tourisme. Mais des handicaps qu’il est urgent de dépasser, moyennant la mise en œuvre d’une stratégie inscrite dans la vision 2010, persistent». Le PDR, qui contient l’ensemble des actions à mettre en œuvre, est donc une réponse à la levée de ces obstacles. Du moins en grande partie. Le dynamisme des opérateurs privés et leur mobilisation reste un facteur fondamental pour la réussite des chantiers.Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc