×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Enquête

Programme Action-Emploi: Objectif atteint à 73% au 24 mai

Par L'Economiste | Edition N°:515 Le 26/05/1999 | Partager

· La meilleure performance est à l'actif de la région Centre-Sud. Carton rouge pour le Grand Casablanca

· Le programme a permis 655 recrutements définitifs

CE sont 17.222 contrats qui ont été signés, au 24 mai, pour le programme Action-Emploi (PAE). En ajoutant les conventions signées dans le cadre du Système de Formation-Insertion Professionnelle, ce chiffre monte à 18.214. A cinq semaines et demie de la fin du PAE pour l'exercice 1998/99, le taux de réalisation est donc de 73% des objectifs fixés (25.000).
Si la moyenne hebdomadaire est de 500 à 600 contrats comme annoncé par M. Khalid Alioua, ministre de tutelle(1), et à cinq semaines et demie de la fin de l'exercice (du 1er juillet 1998 au 31 juin 1999), le programme pourrait cumuler 21.514 stages, soit un taux de réalisation de 86%. Le déficit par rapport à l'objectif de 25.000 serait donc de 3.486 contrats.
Les performances enregistrées jusque-là laissent apparaître des écarts importants entre les régions. Les meilleures records sont à l'actif des directions Centre-Sud et Chaouia-Tadla, avec respectivement 139 et 135% des objectifs. Elles sont suivies de l'Oriental, en troisième position, avec un taux de 93%. Le Grand Casablanca (48%) et le Tensift (53%) ferment la marche.

Par ailleurs, le PAE a permis l'embauche définitive de 66 stagiaires qui se sont vu confirmés dans leur poste. Les 66 recrutements ont été enregistrés dans les zones du Centre-Sud (37) et le Grand Casablanca (29).
Parallèlement, et grâce à l'intermédiation de la Direction de l'Emploi, en charge du programme, quelque 589 diplômés ont bénéficié d'un contrat d'embauche ferme sans avoir à passer leur période de stage: 26 recrutements sur la zone du Nord-Ouest et 563 dans le Grand Casablanca.
Le bilan total du programme depuis son lancement en octobre 1997 permet de constater que le cumul des stages a atteint 27.285 se répartissant entre 25.367 contrats propres au PAE et 1.918 conventions pour le Système de Formation-Insertion Professionnelle. Le taux de résiliation enregistré par le programme reste faible. Ainsi, sur les 25.367 stages offerts, seulement 1.836 ont été rompus, soit un taux de 7,24%. Le nombre net des contrats est donc de 23.531. Le niveau le plus élevé de résiliation a été enregistré par la région Nord-Ouest1 avec 379 contrats.

Aniss MAGHRI


(1) Lors de la récession de la CFCIM du 20 mai 1999.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc