×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Produits agricoles: Discorde intra-UE

Par L'Economiste | Edition N°:1585 Le 22/08/2003 | Partager

. Les membres n'arrivent pas à arrêter une liste définitive. En jeu: l'ouzo grec, le vin de Bordeaux, le parmesan, le roquefort, une sorte d'olives…Remue-ménage à l'approche de la ministérielle de Cancun (du 10 au 14 septembre). L'UE a vainement tenté de se mettre d'accord sur la liste des produits agricoles qu'elle soumettra. L'Union des Quinze et les dix futurs membres se sont réunis, cette semaine, à Genève pour arrêter la liste définitive des appellations de produits agricoles, dont elle souhaite récupérer l'usage exclusif au sein de l'OMC. Echec. La principale raison invoquée est le blocage de la Grèce qui requiert l'inclusion de ses olives de Kalamata et son alcool anisé (ouzo) sur la liste. Selon une source européenne, «tout le monde, à part les Grecs, est prêt à entériner« la nouvelle liste. Au total, la nouvelle liste, établie à ce jour par Bruxelles, comprend une vingtaine de vins et spiritueux (dont champagne, vin de Bordeaux…) et autant de produits alimentaires (jambon de Parme, parmesan et roquefort). L'UE pourrait également retenir à l'avenir des produits des 10 pays appelés à la rejoindre en 2004. La protection globale des indications d'origine géographique de produits est encore une source de discorde entre l'UE et ses partenaires commerciaux. Principalement, les Etats-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.L'UE tente la récupération de l'exclusivité des appellations génériques d'origine européenne. Mais également insiste pour que le registre d'appellations soit étendu aux autres produits.Devant l'échec des négociations entre les pays membres, une nouvelle réunion, dont la date n'est pas encore arrêtée, devrait se tenir dans le courant de la semaine prochaine.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc