×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Production d'électricité en Février 1992 : Fléchissement de la demande après les pluies

Par L'Economiste | Edition N°:30 Le 21/05/1992 | Partager

Au cours du Mois de Février 1992 l'appel d'énergie brute s'est élevé à 801,858GWh (géga watt heure) alors que l'appel d'énergie nette s'est monté à 751,889 GWh soit des taux d'accroissement respectifs de 12,4% et 13% par rapport à Février 1991.
Sans le 29 Février 1992, ces taux sont de +8,5% et 9,1%.
Au niveau de la consommation, il ressort un fléchissement de la tendance de la demande par rapport à Janvier 1992 dans le secteur urbain, et des accroissements importants dans les centres ONE de la distribution à cause de la baisse de l'activité des pompages agricoles en 1991 en raison des pluies et chez les abonnés directs à cause des fluctuations de l'activité de l'OCP mines.
Au terme des 2 mois écoulés de l'année 1992, l'énergie appelée brute enregistrée a été de 1.672,928GWh, contre 1.507,616VWh durant la même période de 1991 soit une progression de 11%. Sans le 29 Février 1992, la progression a été de 9,1%. En ce qui concerne l'énégergie appelée nette, les progressions correspondantes ont été de 12% et 10,2%.
En ce qui concerne la production, il ressort que la production de l'ensemble des contrôles de l'ONE a atteint 724,060GWh.

Sa ventilation comprend 67,842 GWh d'origine hydraulique et 656,218GWh d'origine thermique.
Les apports de tiers nationaux ont été, en Février 1992, de 9,004GWh et le solde des échanges avec SONELGAZ est de 68,794GWh. L'énergie appelée brute s'est ainsi élevée à 801,858 GWh soit +12,4%.
Cumulée depuis Janvier 1992, la production totale ONE est de 1.513,185 GWh. Elle s'est répartie en 165,978GWh d'origine hydraulique et 1.347,207 GWh d'origine thermique.
Les apports de tiers nationaux et le solde importé dans les échanges avec SONELGAZ ont été respectivement de 15,044GWh et 144,699GWh.
L'énergie appelée brute s'établit ainsi à 1.672,928GWh soit une progression de 11% par rapport à la même période en 1991.

* N.B: 1 Gega Wat heure = 1 milliard de kwh

Energie en Mars: légère baisse des importations de charbon

A la fin Mars 1992, les importations de charbon ont baissé de 2% par rapport à la période correspondante de l'année 1991. Le tonnage est ainsi passé de 316.462 tonnes à 310.108 tonnes.
Avec 81% du total, Sococharbo aura consommé à elle seule 251.113 tonnes soit +10,15% par rapport à fin Mai 1991.
Les importations pour le secteur de l'énergie électrique accusent une hausse de 20,9% par rapport à la même période en 1991 atteignant 167.829 tonnes. Ce secteur représente à lui seul 54,1% du total importé.
Par centrale, il ressort une progression de la consommation de 54,2% pour celle de Mohammedia et +11,8% pour celle de Jerada.
Les importations pour le secteur du ciment ont quant à elles régressé de 7,6% atteignant à fin Mars 1992, 136.422 tonnes.
Sur ces quantités 41.991 tonnes sont constituées de coke de pétrole consommé essentiellement par les cimenteries CINOUCA et Tétouan. Pour les importations globales, le secteur ciment a représenté 44%.

Les importations pour les sucreries et fonderies ont à fin Mars 1992 représenté 2% du total, à cause de la sécheresse qui a affecté le secteur du sucre. Par ailleurs, aucune importation de charbon ou de coke métallurgique n'a été enregistrée au cours de ce trimestre alors qu'à fin Mai 1991, 22.827 tonnes ont été importées.
Jusqu'à fin Mars 1992, les importations de charbon ont transité essentiellement par le port de Casablanca qui a lui seul représente 74% du total du trafic des importations. Le reste du trafic s'est opéré par les ports de Nador et d'Agadir. Les principaux fournisseurs du Maroc ont été les Etats Unis et la Russie avec respectivement 58,8% et 35,04% des importations totales. Le reste des importations provient de Grande Bretagne, d'Italie et de pays divers.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc