×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Prix Grand Atlas 2006: Les ouvrages primés

Par L'Economiste | Edition N°:2313 Le 06/07/2006 | Partager

. L’essai et la traduction à l’honneur cette année. Une enveloppe de 40.000 DH pour chacun des auteurs récompensésA la suite de plusieurs heures de délibérations vendredi 30 juin à Rabat, le prix Grand Atlas, qui en est à sa quatorzième édition, a été attribué (cf www.leconomiste.com). Ce prix est organisé depuis 1991 par le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France au Maroc, il est devenu un rendez-vous annuel incontournable dans le monde de l’édition et de la production littéraires. Il récompense alternativement œuvres littéraires, documentaires, pour la jeunesse… Cette année, le jury a décerné deux prix: un prix «Essai» et un prix «Traduction», dotés de 40.000 DH chacun. Le prix Essai a été remporté par Jean-François Trouin, pour son ouvrage «Maroc. Régions, pays et territoires». Géographe et professeur émerite de l’université de Tours, il n’a cessé depuis 1958, d’étudier le Maroc où il a séjourné et enseigné pendant onze ans. Grâce à l’aide de plusieurs géographes marocains, il a essayé de comprendre et de présenter les découpages géographiques entre régions historiques, économiques ou officielles et de les comparer aux zones administratives. «Le ministère de l’Intérieur adopte en 1997 une numérotation des provinces qui commence par le sud et remonte par la région d’Agadir pour atteindre le Gharb et finir par le Rif. Le découpage que nous proposons dans ce livre partira quant à lui du corridor atlantique et Casablanca pour s’étendre ensuite par auréoles successives aux terres intérieures et aux périphériques», explique l’auteur. Le second prix a été décerné à Saïd Bengrad pour la traduction de «Histoire de la folie à l’âge classique », écrit par Michel Foucault. Saïd Bengrad est titulaire d’un doctorat d’Etat en littérature. Il enseigne à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Meknès et a déjà traduit en arabe de nombreux ouvrages. Ce livre de Foucault peut être considéré comme la naissance effective d’un vaste projet théorique qui s’étend sur environ un quart de siècle. Il s’agit d’une mine de connaissances scientifiques concernant la folie, la raison, la déraison ou toutes sortes de comportements «anormaux» ou «exceptionnels». A noter que la présidence du jury est revenue cette année à Jacques Julliard, journaliste au Nouvel Observateur et historien engagé, entouré de prestigieux intellectuels marocains: l’historien Abdelahad Sebti, le sociologue Mohamed Al Ayadi, le philosophe Abdou Filaly-Ansary. Ce jury était marqué également par la présence de Sophie Barluet, secrétaire générale des éditions du Seuil.N.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc