×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Prix du pain: «L’ultime réunion» des boulangers

Par L'Economiste | Edition N°:1668 Le 23/12/2003 | Partager

. Aujourd’hui, ils tiennent leur assemblée nationale extraordinaire à Casablanca. Objectif: Prendre une décision définitive sur «l’actualisation du prix» Augmentera, n’augmentera pas? C’est aujourd’hui que les professionnels se réunissent en assemblée nationale extraordinaire à Casablanca pour discuter de l’avenir du prix de la baguette. Avec la hausse des tarifs de tous les intrants, le Syndicat national des patrons de boulangeries est arrivé à une évidence: «L’augmentation est inéluctable et imminente». Et d’ailleurs, il y a deux semaines, les boulangers n’avaient pas mâché leurs mots. Ils avaient ainsi annoncé qu’en l’absence d’une décision des pouvoirs publics de procéder à une hausse de 10 centimes sur le prix de la «baguette», ils allaient prendre des dispositions pour «l’actualiser» (cf. leconomiste.com). Et pourtant, ils disent avoir multiplié les recours auprès du ministère chargé des Affaires économiques et de la Mise à Niveau. Mais sans «réponse concrète». Aujourd’hui, ils semblent déterminés à relever le prix de la baguette. C’est d’ailleurs un des points qui seront traités entre les délégués syndicaux des quatre coins du Royaume, au cours de l’assemblée. Objectif: «Aboutir à une réponse claire face aux tergiversations des pouvoirs publics concernant la hausse», ajoute-t-on auprès du Syndicat national des patrons de boulangeries. L’accent est mis sur le coût élevé des «ingrédients» directs et indirects entrant dans la composition du pain. «De la farine à l’huile en passant par la levure et le carburant ou encore la main-d’oeuvre et l’électricité, tout a augmenté, sauf le prix du pain et ce depuis 14 ans», fait observer El Houssine Azaz, président du Syndicat national et principal interlocuteur avec les autorités. Autre motif invoqué par la profession: la flambée des cours du blé tendre. «Actuellement, nous subissons les effets d’une hausse de 30 centimes par rapport au prix-plafond arrêté par les autorités», signale le Syndicat national. A en croire les boulangers, le tarif maximum de la farine de luxe ne doit pas dépasser 3,60 DH le kg. Or, les professionnels disent s’approvisionner actuellement à 3,90 DH le kilo, sans qu’aucun changement n’ait intervenu au niveau du prix final.Pour le moment, les boulangers sont déterminés à passer à la vitesse supérieure. «Aux pouvoirs publics d’assumer leurs responsabilités».


Pression

Les professionnels rappellent que «l’arrêt de l’activité» du 8 juillet dernier pourrait se reproduire en cas d’échec des négociations et perturber l’approvisionnement. La messe est dite. Reste à l’Etat «d’honorer ses engagements, sinon prendre ses dispositions en cas de perturbations», est-il ajouté. Selon Azaz, «nous ne voulons pas rentrer dans une polémique, ni politiser la hausse du pain. Elle est tout à fait légitime et se positionne en amont de la restructuration du secteur». A présent, les boulangers fondent leurs espoirs sur une intervention du Premier ministre. Et ce, depuis les promesses qu’ils disent avoir reçues de Driss Jettou, le 14 octobre dernier. Date à partir de laquelle devait entrer en vigueur la première hausse du prix de pain. Elle fut, à la demande du Premier ministre, ajournée. Il est à noter que si l’augmentation est adoptée, elle sera de l’ordre de 30 centimes, étalée sur trois trimestres, à raison de 10 centimes par tranche. Si les autorités reviennent sur leur décision compte tenu de l’impact de cette hausse sur le consommateur, les boulangers comptent «s’y prendre différemment pour faire entendre leurs revendications».Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc