×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Prix de L’Economiste: Les gagnants

Par L'Economiste | Edition N°:3167 Le 10/12/2009 | Partager

. Bourse, sous-traitance, ALE… les thèmes primés. L’enquête de terrain, un bonus pour les candidats Un signe de rigueur. Le Prix de L’Economiste pour la recherche -catégorie Bachelor- a été unanimement réservé, lors de l’édition 2009, par les neuf jurés. «La qualité n’y était pas: des documents commerciaux sont présentés comme documents de recherche», tranche Nadia Salah, directrice des rédactions du groupe Eco-Médias et membre du jury. Cependant, la cérémonie de la remise des prix qui s’est tenue, le 9 décembre à Casablanca, n’a pas manqué pour autant de suspense et… d’imprévus. Une première. Les juristes s’imposent alors même que le Prix prime les travaux en économie et gestion. Economie et droit, deux frères jumeaux! Ne parle-t-on pas d’ailleurs de droit économique. C’est une magistrate d’Oujda, Leila Fattah, qui remporte ex aequo le prix de L’Economiste -catégorie Doctorat-. Une thèse «minutieuse où le droit comparé chamboule notre perception sur la convention de portage d’action», commente Nadia Salah. Le directeur de thèse n’est autre que Mohammed Drissi Alami Machichi, ancien ministre de la Justice et professeur à la faculté d’Agdal à Rabat. Connu aussi par ses innombrables essais juridiques en droit de la concurrence notamment. Il ne fait pas l’exception puisque «tous les encadrants sont des références dans leurs domaines». De plus, «les arbitrages ont été difficiles pour les masters et à moindre mesure pour les doctorats», confie pour sa part le rédacteur en chef de L’Economiste, Mohamed Benabid. Un ex-journaliste, Nabil Boubrahimi, également thésard de la faculté d’Agdal, étonne par son travail détaillé. Même les correspondances officielles, échangées pour préciser les termes d’une convention, figurent dans son travail portant sur «Les enjeux des accords de libre-échange conclu par le Maroc dans les services». L’on compte ainsi plus de 80 candidatures en 2009 contre 60 en 2008 et 48 en 2007. «Le message des éditions antérieures est passé: les enquêtes se multiplient. Mais il y a encore un gisement d’améliorations», témoigne Benabid. Dans la catégorie Master, Zakaria Benhar, Soufiane Etber et Makram Khabbache, trois étudiants de l’Iscae à Casablanca, présentent communément un mémoire sur les clusters et la stratégie pour une sous-traitance compétitive en aéronautique. Là aussi l’enquête a fait la différence. Le Prix de L’Economiste, c’est aussi un jury, plusieurs lectures, des coups de cœur, des discussions passionnées et de la bonne humeur… Journalistes, universitaires, publicitaires, hommes d’affaires se côtoient: les «fautes rédhibitoires, plagiat et bibliographie périmée, sont fatales pour une candidature. Le vœu du président, Driss Alaoui M’Daghri, pour l’édition 2010? Des travaux sur «les problèmes de la gouvernance et de la gestion qui sont des questions au cœur du développement…». Mettre les travaux primés en ligne serait un plus. Car il faut bien partager… le savoir! Faiçal FAQUIHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc