×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Prix de gros en octobre : Forte hausse des produits de l'élevage, stagnation de l'énergie et du textile

Par L'Economiste | Edition N°:109 Le 23/12/1993 | Partager

Au cours du mois d'octobre 1993, l'indice des prix de gros a reculé de 0,8% comparativement au mois de septembre de la même année. Il s'est situé à 318,7 contre 321,2 pour le mois précédent.
Cette baisse résulte globalement de l'indice des prix agricoles dont le recul a atteint 1,9% passant de 317,9 au mois de septembre 1993 à 311,9 en octobre de la même année.

A l'origine de la déflation observée dans le secteur agricole, l'indice des "produits de l'arboriculture et de la viticulture" (-11,4%) et notamment les "fruits secs" (-30,3%) ainsi que les "produits de la pêche" (-10,6%) surtout au niveau des "crustacés" (-13,4%). Cependant ces dépréciations ont été amorties par des hausses plus ou moins importantes enregistrées au niveau des autres branches. Ainsi, l'indice des "produits de l'élevage" a connu la plus forte augmentation avec 5,1%. Les indices des prix des "céréales et légumineuses sèches", des "cultures industrielles et oléagineuses" et des "cultures maraîchères" ont pour leur part légèrement augmenté de 0,1, 0,2 et 1,2% respectivement.

Concernant le secteur industriel, son indice a également régressé de 0,1%. L'indice des prix de gros de ce secteur a été mesuré à 323,2 en octobre 1993 contre 323,4 en septembre de la même année. Cette baisse provient du groupe "industries alimentaires" (-0,1%) et découle surtout de la régression de l'indice de la branche "autres produits des industries alimentaires" (-0,2%).
La variation de l'indice du groupe "industries métallurgiques" (-0,1%) a contribué elle aussi à cette tendance et plus particulièrement à la suite de la baisse de l'indice des "ouvrages en métaux" (-0,3%).

La seule augmentation a été enregistrée au niveau de l'indice des "autres industries légères" qui est passé de 333,6 en septembre 1993 à 333,9 en octobre, soit une hausse de 0,1%. Celle-ci est essentiellement due aux "produits issus de la transformation des minerais de carrière" (+0,3%) et des "produits de la chimie et de la parachimie" (+0,1%).

En revanche, les indices des groupes "énergie" et de "l'habillement et textiles", pour leur part, se sont établis au même niveau qu'au mois de septembre 1993, se fixant à 415,0 et 244,2 respectivement.

De manière générale, l'indice des prix de gros du mois d'octobre 1993 a évolué de +3,9% par comparaison à son niveau au même mois de l'année 1992. L'indice moyen des dix premiers mois de l'année 1993 a observé la même tendance, s'accroissant de 4,6% par rapport à la même période de l'année 1992.

Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc