×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Présidentielles américaines
«Bush a fait perdre 100 ans aux Etats-Unis»
Entretien avec Karl Stanzick, Américain résident au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:1888 Le 02/11/2004 | Partager

Karl Stanzick, électeur américain expatrié, est directeur de MTDS, fournisseur d’accès Internet basé à Rabat. Il habite au Maroc depuis 1995 et a senti l’évolution de l’image des Etats-Unis. Pour les prochaines élections, il dit voter pour Kerry par “tradition”, mais aussi, parce que la politique étrangère de Bush “a fait perdre 100 ans” aux Etats-Unis.- L’Economiste: Pour qui votez-vous, et pourquoi?- Karl Stanzick: Je suis un Californien, et étant de culture gauchiste, je vote pour Kerry. Mais d’une façon plus concrète, la politique étrangère américaine n’est pas gérée et c’est cela qui doit l’être. Personne ne conteste que les USA sont la première puissance mondiale. Mais si l’on peut faire ce que l’on veut dans le monde, il faut le faire avec grâce et avec une âme!- Qu’est-ce qui vous a marqué sous le mandat de Bush? Et qu’attendez-vous du prochain président?- Sa mauvaise gestion de la politique étrangère. Il a fait perdre 100 ans aux Etats-Unis. Eh bien j’attends une nouvelle politique étrangère, bien sûr!- Sentez-vous la montée de l’antiaméricanisme?- Avant on croyait que l’on (Arabes et Américains) était amis parce que l’on ne se connaissait pas. Aujourd’hui, on se croit ennemis, parce que l’on ne se connaît toujours pas! J’habite au Maroc depuis neuf ans. Et j’ai tout le temps bénéficié de crédit du fait de ma nationalité. Dans la mesure où, au premier contact avec une personne, celle-ci était d’emblée sympathique où me jugeait a priori positivement. Ce qui a changé aujourd’hui, c’est que les gens émettent des réserves de tout ce qui vient des Etats-Unis. Mais au Maroc, les gens savent faire la différence entre ce que veut le peuple américain et son président.Et puis, il y a des Marocains qui ne peuvent plus aller aux Etats-Unis. Ceux-là même qui m’ont fait découvrir certains coins de ce pays. C’est une honte. Certains de mes amis y ont fait leurs études et ont travaillé aux Etats-Unis. Aujourd’hui, ils sont installés à Dubaï parce qu’ils ne peuvent plus y retourner!En fait, les expatriés sentent un peu plus la montée de l’antiaméricanisme. Nous le vivons tous les jours. C’est très facile de dire, depuis le Montana, qu’on n’aime pas les Arabes. Mais je réalise en tant qu’expatrié, à quel point les préjugés dans les deux sens sont énormes. Beaucoup pensent connaître les Etats-Unis à travers ce qu’ils voient à la télé.- Pourquoi, selon vous, tant de haine?- Les Arabes voient des images des Américains en train de violer et piller leur terre ancestrale. Et de l’autre côté, les Américains voient des Arabes s’exploser et faire des attentats. Je crois que c’est aussi simple que cela. Et puis, les médias américains ne font rien pour promouvoir le Monde arabe. C’est tellement plus facile de faire des articles choc.- Y a-t-il eu redéfinition du pouvoir présidentiel depuis Bush, comme le pensent les analystes?Non, je ne pense pas qu’il y ait eu une redéfinition. Ce sont des choses gravées dans la pierre. C’est vrai que Bush a exploité le 11 septembre de telle manière à ce que personne ne pouvait lui dire non. Mais le poste de président aux Etats-Unis a beaucoup moins de pouvoir relatif que celui de président en France par exemple. Georges Bush est allé dans les endroits où les présidents n’allaient pas auparavant: il parle religieusement et de religion, il est contre l’avortement, l’homosexualité…- Mais pourquoi, selon vous, est-il allé sur ces terrains?- Il paye ses votes (rires). Et ce n’est pas vrai que Bush n’est pas intelligent. N’oubliez pas que Bush senior était chef de la CIA…Bush junior a fait Yale, Harvard…Dire qu’il n’est pas intelligent, c’est uniquement pour le faire aimer de la population.


ALE Maroc-USA: “Pour permettre aux gens de travailler”

Je pense que l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis est une bonne chose. Cela fait dix ans que je travaille en Afrique et dans le monde en développement. A mon avis, l’ALE aidera à sortir le gouvernement du business (le désengagement de l’Etat) et permettra aux gens de travailler. C’est une partie du processus qui fera que la manipulation du commerce par la politique diminuera. Propos recueillis par Mouna KADIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]economiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc