×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Premier Forum sur la gouvernance de l’Internet

Par L'Economiste | Edition N°:2391 Le 31/10/2006 | Partager

. Il se tient à Athènes jusqu’au 2 novembre. Au menu: cybercriminalité, lutte contre le spam…Le premier Forum mondial sur la gouvernance de l’Internet (FGI) a commencé, le 30 octobre à Athènes. Quatre jours durant lesquelles des discussions inédites auront lieu entre les représentants de plus de 90 Etats et les principaux acteurs de la Toile. Organisé sous l’égide de l’ONU, le FGI réunit plus de 1.200 personnes autour des questions de cybercriminalité, lutte contre le spam, liberté d’expression sur la Toile ou encore accès à l’Internet. Le forum a été ouvert par le Premier ministre grec Costas Caramanlis. C’est la première fois que se réunissent sur un pied d’égalité les gouvernements, les institutions internationales, les représentants du secteur privé et de la société civile, a souligné Markus Kummer, coordinateur du groupe de travail de l’ONU sur la gouvernance de l’Internet. En plus des Etats, les principales sociétés opérant sur la Toile, notamment Yahoo!, Google, et Microsoft, sont représentées, aux côtés des grandes institutions internationales (UE, OCDE, Conseil de l’Europe) et d’organisations de défense des droits de l’Homme, comme Amnesty International. Ces dernières entendent profiter des débats pour dénoncer les Etats qui censurent l’accès à la Toile à l’intérieur de leurs frontières et les opérateurs qui les assistent dans cette tâche. C’est le cas notamment de Google, accusé de censure en Chine. La délicate question du contrôle américain sur la gestion du réseau devrait également s’inviter aux débats, même si elle ne figure pas explicitement au programme du forum, qui n’a pas de pouvoir de décision. Sur les questions de sécurité, plus consensuelles, le forum pourrait déboucher sur un corpus de «bonnes pratiques», notamment en matière de lutte contre le spam et de protection des données personnelles. Les discussions seront organisées autour de huit grandes sessions et d’une trentaine d’ateliers. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc