×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Poste Maroc
1,2 milliard de DH de capital social

Par L'Economiste | Edition N°:3360 Le 13/09/2010 | Partager

. Le transfert des activités financières à la banque postale fixé par décret. La loi 07-08 relative à son changement de statut est entrée en vigueur en aoûtLA transformation de Poste Maroc en société anonyme est officialisée avec l’adoption du décret fixant son capital initial à 1,2 milliard de DH. C’était l’une des principales conditions à l’entrée en vigueur du texte de loi visant le changement de statut. Ce nouveau statut lui facilite notamment l’accès au marché financier. Dans ce sillage, un projet de décret adopté le 7 septembre fixe les modalités de transferts des obligations civiles, commerciales, financières ou encore fiscales de Barid Al Maghrib. A cet effet, le transfert des activités de la Caisse d’épargne nationale, des comptes courants ou encore des chèques postaux relatifs à la clientèle des particuliers se fera au profit de Al Barid Bank SA, la filiale bancaire de Poste Maroc. La banque postale est opérationnelle depuis juin 2010. Elle bénéficie notamment d’un réseau de 1.700 points de vente dont 938 agences propres, mais également d’un portefeuille d’environ 4 millions de clients. Elle prévoit d’en recruter 2 millions sur les trois prochaines années. Al Barid Bank a été pensée dans une certaine mesure pour favoriser une meilleure inclusion financière. Elle espère ainsi améliorer de 13% le taux de bancarisation. La cible est toute trouvée, puisqu’il s’agit des populations à faibles revenus. Il s’agira donc de faciliter l’accès aux services financiers à cette catégorie de la population. La banque développera donc une offre de services et de produits complémentaires à ceux proposés par les banques. La principale différence se situera au niveau des coûts qui seront a priori plus avantageux que dans le circuit des banques classiques.A fin 2008, le chiffre d’affaires de Poste Maroc est ressorti à 1,3 milliard de DH dont un peu moins de la moitié, soit 546 millions de DH (42%), est généré par les services financiers.La banque postale est dotée aujourd’hui d’un capital social de 400 millions de DH avec pour objectif de porter les fonds propres à 1 milliard de DH à terme. Cela permettra notamment de développer une offre bancaire complète. D’ailleurs, elle envisage d’accorder des prêts immobiliers dès 2011. Côté tarifs, l’ouverture d’un compte auprès des agences Al Barid Bank est gratuite. Les frais de tenue de compte ne dépassent pas 60 DH par an, contre une moyenne de 270 DH pour les principales banques de la place. En outre, l’ouverture d’un compte épargne est facturée à 5 DH. F. Fa

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc